Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Charles Rigoulot 1903-1962

Publié le 1 Mars 2011 par cirk75gmkg in Sport

 

Bureau26.jpgBureau27Nous avons vu hier que Charles Rigoulot, l’homme considéré dans les années 30-40 comme le plus fort du monde avait fait la tournée 1936 avec le Cirque Pinder. Pour lui ce n’était pas sa première prestation, en effet il avait déjà foulé la sciure de la piste en 1927 en présentant sous le chapiteau du Cirque Bureau, assisté de Magda Roche, son épouse, des exercices d’haltérophilie, et un match de « Catch-As-Catch-Can » (appellation du Catch à cette époque)où il était opposé au Champion Ernest Cadine. Au cours de cette tournée Rigoulot fut victime d’une déchirure musculaire et dû interrompre quelques jours ses prestations. En 1938, à la demande de Jules Glasner, le directeur du Cirque Bureau, l’homme le plus fort du monde fut de nouveau tête d’affiche. A la fin de la première partie il fit, selon les dires du programme papier de cette époque, «quelques mouvements de poids et haltères qui l’ont rendu célèbre dans le monde entier ». Puis en seconde partie il participait avec Emile Rivollier (finaliste du championnat du monde de lutte) à un combat de « Catch-As-Catch-Can ».

 

Rigoulot.jpgRevenons sur le parcours de cet athlète qui fut très populaire en France et dont plusieurs cirques en firent une vedette de la piste. Né au Vésinet en 1903 Charles Rigoulot se fit connaître en devenant tout simplement l’Homme le plus fort du Monde, en battant à plusieurs reprises le Champion Olympique Ernest Cadine. D’une gentillesse permanente, aux mensurations impressionnantes : 103kg, pour 1,73m. tour de cou: 52cm, tour de poitrine: 132cm, tour de ceinture: 97cm, tour de biceps: 47cm, tour de cuisse: 70cm, tour, toujours accessible, cet homme à l’appétit gargantuesque, savait attirer les foules et c’est tout naturellement que le milieu du spectacle lui ouvrit ses portes. Lors de la dernière guerre, prisonnier au Stalag du camp de Stargard, il tordit à mains nues les barreaux de la baraque dans laquelle il était enfermé ; permettant ainsi l’évasion de tout le groupe qui s’y trouvait. A la fin de sa vie Charles Rigoulot fut atteint d’un cancer et décéda à Paris le 22 août 1962. Il est aujourd’hui difficile d’imaginer la popularité de cet homme qui eut une fille Dany, plusieurs fois championne de France de patinage artistique et qui retrouva un peu la ferveur populaire que son père savait déchainer.

Commenter cet article