Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Bocky, Randel & Cie

Publié le 24 Septembre 2011 par cirk75gmkg in Clowns

 

Bocky-Randel3.jpgParmi les équipes de clowns  qui ont marqué l’histoire de la piste le duo Bocky et Randel ont pendant plus de 40 ans hanté le cercle magique. Revenons aujourd’hui sur l’histoire de ses deux artistes issu de milieu fort différents, car si André Randel était un enfant de la balle, Roger Maslard dit Bocky était totalement étranger au monde du spectacle.

Bocky-Randel2.jpgAndré Randel  l’auguste Randel aux tenues excentriques (casquette, gros godillots, maquillage…) était un comique naturel,  il n’avait pas à forcer sa nature. Spontanément drôle à la ville comme à la piste, avenant et sympathique, il éprouvait une joie personnelle à amuser et à faire rire les autres.  Faire le clown était pour lui quelque chose de sérieux et la meilleure façon de s’épanouir. Certes il était prédisposé à ce métier car son père (Joseph Randell) avait été lui-même un comique et sa mère Henriette (la petite anglaise) fut une célèbre acrobate. Naturellement doué pour l'acrobatie, il fut un danseur-caoutchouc remarqué ou la présentation des fauves, il préféra endosser la défroque de l'auguste où il excella.

Bocky-Randel1.jpgRoger Maslard dit Bocky a commencé sa carrière en reportant , dans les années 50 avec Picratt son compère d’alors, le second prix d’un concours de clown organisé par Jérôme Medrano dans son cirque du boulevard Rochechouart à Paris (voir blog07/04/11). Remarqué immédiatement par Randel  qui recherchait à cette époque un partenaire c’est le début d’une solide équipe qui se produira sur la piste des plus grands cirques (Amar, Bouglione, Pinder…) Ce duo devient en 1973 quatuor avec Gin et Dan leurs épouses musiciennes, ayant pour la circonstance endossée le costume d’auguste et jouant dans des entrées les lutins malicieux. Bocky clown équipier par excellence, ni régisseur ni faire-valoir, mais complément indissociable de l’auguste Randal.  

Bocky-Randel.jpgBocky, Randel & Cie furent une des meilleures équipes de clown et, en 1981 le "prix André Rivollet" décerné par l’Association de la presse du music-hall et du cirque vint couronner 40 années consacrées aux rires

Commenter cet article