Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Arturo Savaira Mendes d'Abreu dit Porto (1888-1941)

Publié le 14 Avril 2013 par cirk75gmkg in Clowns

Porto4.JPGArturo Savaira Mendes d'Abreu dit Porto d’origine portugaise, fit la majeure partie de sa carrière au Cirque Medrano (voir blog07/04/2011) qui était à cette époque le Cirque des clowns. Auguste d’une grande subtilité, Porto débuta sous le nom de Sednem, (anagramme de Mendes) et s’imposa rapidement par un jeu expressif et de grandes qualités d’improvisateur. Par son jeu, il sonna le glas d’un certain type d’augustes qui était la plupart du temps le souffre-douleur du clown blanc et donna aux pitreries un relief qui dégageait l’humanité du personnage. Et c’est grâce à lui que l’expression "ce pauvre idiot d’auguste" devint caduque.

Porto3.JPGNovateur dans l’art clownesque, dont le respect des traditions interdisait à l’auguste d’aborder des entrées en se passant de clown blanc, l’influence de Porto fut si grande qu’elle jeta le trouble dans la profession en lézardant ce qu’elle voulait structurer. Pour la première fois Porto fit ressortir la valeur propre du pitre en ne s’interdisant pas d’être un véritable partenaire pour le clown blanc.

Porto2.jpgEn trio avec Carlo & Mariano, puis avec Cairoli (voir blog17/03/2012) et Carletto, ou en duo avec Alex (voir blog20/12/2011) ou Maïss, Porto laissa de merveilleux souvenirs aux spectateurs de Médrano. Ce nouveau style d’entrées qu’imposa Porto ne mettait jamais l’auguste dans une situation d’infériorité, et son jeu permit aussi au clown blanc de briller. Tristan Rémy grand amateur de cirque et ayant bien connu Porto indique dans son livre "Les Clowns" qu’il "restituait à la personnalité de l’auguste le caractère de la mouche du coche. En piste, il vivait dans un état parfait d’ébullition. Nerveux, exubérant, batailleur, il avait acclimaté au cirque l’esprit comédien."

PortoPorto n’avait copié aucun de ses prédécesseurs et personne après lui ne se risqua non plus à imiter un comique aussi exceptionnel. Malheureusement de nos jours Porto est quasiment oublié, et si on tape son nom sur le net on ne trouve pratiquement rien sur cet amuseur qui fut avec Rhum (voir blog23/03/2011) un des très grands comiques que le cirque peut se vanter d’avoir découvert.

Commenter cet article

Catherine de Beuvlimont 10/01/2016 20:50

Bonjour et merci pour votre blog.

Que pouvez-vous m'apprendre sur le Clown Porto, mon arrière-grand-Oncle? Connaissez-vous son épouse Jeanne (Mamy) Bastien et la famille d'écuyers Bastien circus? (voir mon blog).
Note : si vous voulez me répondre, ne pas le faire via mon blog car je n'ai plus accès à cette adresse. voici mon adresse catherinedebeuvlimont (@) gmail.com
Dans l'attente de vous lire.
Catherine