Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Aristodemo Frediani dit Beby (1885-1958)

Publié le 15 Avril 2012 par cirk75gmkg in Clowns

 

Beby-2-.JPGDans le numéro 244 du "Cirque de l’Univers", Christian Hamel rappelle à juste titre qu’un des numéros les plus difficiles à réaliser reste "la colonne à trois sur le dos d’un cheval au galop", exploit qui de nos jours est très rarement présenté, tant il est dangereux. Dans l’histoire du cirque les frères Frediani ont une place à part car pendant de nombreuses années ils ont présenté un numéro équestre acrobatique incorporant la fameuse colonne qui était composée de Willy et d’Aristodemo et en troisième hauteur de René Cure ou de  Zizine, le fils de Willy. Avec cette prestation Les frères Frediani se font applaudir un peu partout dans le monde et notamment au NOUVEAU CIRQUE DE PARIS (voir blog 08/12/10) ou au BARnum & bailey.

Beby.JPGEn 1918, Aristodemo blessé par de nombreuses chutes, avec des jambes claudicantes et un torse d'athlète, arrête l'acrobatie équestre et forme désormais avec antonet, un duo où il est l'auguste Béby. Au palmarès des augustes Beby mérite une place d’exception même si aujourd’hui son nom ne dit plus grand-chose aux aficionados du cirque. Vétu d’un incroyable costume à carreaux, coiffé d’un galurin gris qui cache une tignasse rousse piquée d’une fleur, portant au poignet une large montre-réveil Béby, doté d’une nature comique prodigieuse, était un amuseur unique sûr de l’effet de son entrée lorsqu’il s’engageait dans un monologue aussi confus qu’abracadabrantesque. Et du moindre accessoire Béby se faisait un partenaire. Tous ceux qui ont vu l’entrée avec la chaise-longue en rit encore tant elle reste originale et incomparable. Dans ce stretch Béby entreprend de vanter à son blanc Antonet  les mérites de cette assise. Béby dépense alors des trésors d’astuce et d’imagination pour monter cette chaise, mais ses efforts répétés amenaient des combinaisons inattendues mais jamais la bonne. Ainsi les montants ne veulaient pas se mettre dans le bon sens, ou la chaise-longue était  montée à l’enverse…Antonet dans un premier temps intéressé ne tardait pas à bouillir d’une impatience à peine contenus. Béby de plus en plus décontenancé, s’égarait dans des constructions désespérées, se coinçant régulièrement les doigts avec des sursauts et des effondrements catastrophiques. Puis écœuré Béby jetait rageusement l’indomptable chaise-longue qui par magie en retombant comme par miracle au sol se trouvait reconstituée. Avec Antonet il proposa d’autres entrées devenues des classiques comme la boxe, les assiettes ou la poupée mécanique.

Beby2.JPGCe duo reconnu comme un des meilleurs représentants de la comédie clownesque dura près d’une quinzaine d'années. Puis suite à la longue maladie d’Antonet, Béby travailla avec d'autres grands clowns comme Despard-Plège, Lolé, Maïss, Pastis, Alex (voir blog 20/12/11) ou Pipo (blog 10/10/11). Retiré sur ses vieux jours à Castre où il avait une maison, 9 rue du Camp Béby s’éteint le 20 mai 1958.

Commenter cet article