Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Alfred Pauwels dit Pepete (1916-1989)

Publié le 2 Février 2012 par cirk75gmkg in Clowns

Pepete.JPGNé le 13 mars 1916, Pepete, surnom donné à cause de sa manière de parler, est un pur enfant de la balle. Son grand père surnommé le Petit Léon, excellent gymnase, avait fait de son fils Charles un artiste de valeur et un maître en acrobatie au sol. La mère de Pepete, Jeanette Cohen était une acrobate issue d’une famille de cirque aux Pays-Bas. Après avoir montré des dispositions comme équilibre, écuyer, ou cascadeur, Pepete monte avec son épouse, Alexandra Busnac, une artiste elle-même hollandaise et un partenaire russe Wladimir Bakine, le célèbre trio Johnson: joyeux numéro de matelots cascadeurs. Puis après le départ de son partenaire russe, le numéro continue avec Pierrot son neveu, puis avec Charles et Marquis, ses fils.

pepettepowel.JPGParallèlement Pepete est aussi un auguste recherché et tourne avec les Dario-Bario (voir blog26/01/11), Manetti et Jojo Cassuli. Pendant les saisons 56-58, il est au Cirque d’hiver sous le nom de Powel, comique américain où il fait équipe avec Alex (voir blog22/12/12) et E.P. LoyalI. En 1967 il forme avec ses fils (Charlot, en blanc, et Marquis en contre-pitre), le trio Pauwels qui se produit dans les cirques les plus prestigieux comme Bouglione, Williams, Chipperfield, Althoff, American Circus. Après une tentative manquée en 1977 de monter un cirque familial, la seconde tentative en 1981 sera la bonne, le 1er mai 1981 naît le cirque Pauwels, établissement qui existe toujours aujourd’hui et qui tourne essentiellement en Belgique. Pepete décèdera le 10 mai 1989 et, s’il est des artistes qui furent regrettés, il était de ceux-là tant le bonhomme était aimé pour sa gentillesse, sa fidélité, sa passion pour son métier, son grand cœur; car Pepète a l’instar des grands était un créateur de bonheur.

Pepette2.jpg

Commenter cet article