Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Punch & Pedro, les clowns romanciers

Publié le 11 Mai 2020 par cirk75 dans Clowns

Le blanc Punch et Pedro l’auguste, un duo présentant des entrées clownesques issues du répertoire traditionnel, est plus resté dans la mémoire de amateurs de romans policiers que dans celle des circassiens. Rappelons que sous le pseudonyme de Marcel Pierre, un nom de plume composé des prénoms des deux partenaires (Marcel Chausse, et Pierre Bonvallet) ces deux artistes ont imaginé une intrigue, parue chez Hachette, intitulée "Enquête à Medrano" (voir blog10/05/2020).

On connait peu de chose sur Marcel Chausse (1911-1968) si ce n’est qu’il débuta comme chansonnier au cabaret montmartrois  "La Vache enragée" puis en 1947 il se produit avec son compère sur la piste du cirque d’hiver comme auguste sous le nom de Nougat. Quelques années plus tard il devient sur la piste du cirque Medrano Pedro, toujours en duo avec Pierre Bonvallet, complice qu'il a connu non seulement comme camarade de collège, mais aussi comme prisonnier pendant la dernière guerre. Pierre est le clown blanc et Marcel l'auguste.  

Par contre la biographie de Pierre Bonvallet est plus étoffée et montre que son parcours professionnel a toujours oscillé entre le spectacle et l'édition. Mais commençons par le début.

Ancien élève au Collègue Chaptal où fait la connaissance de Marcel Chausse, Pierre Bonvallet va ensuite suivre des études d’art dramatique qu’il va mettre en pratique en jouant dans les matinées classiques au théâtre Michel sous la direction de Louis Jouvet. 

En 1940, Pierre Bonvallet est fait prisonnier par les Allemands. Il retrouve en captivité Marcel Chausse, qui avait entamé de son côté une carrière comme on l’a indiqué de chansonnier. Prisonniers dans le camp de Bischofsberg, les deux compères montent des pièces, des revues et créent des opérettes avec le concours d’un compositeur et de plusieurs prix du Conservatoire. 

À la Libération, Legrand-Chabrier, administrateur notamment du music-hall de l'ABC, et du Cirque Médrano donne un coup de pouce au duo. Les compères commencent alors une carrière qui les mène au Cirque d’hiver, au cirque Medrano, au cirque Krone à Munich en 1949.

En 1952, ils publient, sous leurs deux prénoms, un roman policier intitulé "Enquête à Médrano".

En parallèle Pierre Bonvallet mène une activité littéraire, qui va prendre progressivement le pas sur sa carrière clownesque. Après 10 ans de collaboration, Punch et Pedro cessent de faire tourner leur duo, mais se retrouvent parfois pour des galas de fin d’année. 

Parlant anglais, Pierre Bonvallet va travailler de 1954 à 1959 au service de presse de l’ambassade américaine à Paris, puis il va devenir de 1959 à 1979 directeur littéraire au département de la jeunesse chez Hachette.

Il reste cependant attaché à sa veine artistique et va continuer à mettre en scène et créer les décors pour le théâtre.

Par ailleurs féru d'histoire, il va publier en 1985 une biographie de Molière et travaille à un ouvrage sur le Masque de fer.

En 2017 ses archives et sa malle-penderie contenant ses costumes de clown est donnée par sa veuve à la B.N.F, où ils sont conservés dans la collection de costumes de spectacle du département des arts du spectacle de cette institution. 

commentaires

Un roman à lire pour terminer la période de confinement: Enquête à Medrano par Marcel Pierre

Publié le 10 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, Clowns

Le 2 mai 1952, s’est déroulé en présence du comédien Michel Simon, le parrain et de la célèbre danseuse acrobatique Violette Schmidt (voir blog30/04/2017) la marraine une manifestation peu courante sur la piste du cirque Medrano: la célébration de la sortie du premier roman policier de Marcel Pierre. 

De plus pour faire bonne mesure, une publicité pour ce roman policier fut insérée dans le programme papier du denier spectacle de la saison 1951-1952.

Marcel Pierre dans la réalité était deux, les clowns de la piste montmartrois, Marcel Chausse & Pierre Bonvallet, alias Pedro et Punch.

Dans cet ouvrage de 190 pages, l’inspecteur Lambert un policier circophile, recherche l’auteur d’un crime qui s’est déroulé devant tout le monde et pendant une représentation du cirque Medrano.

Les auteurs dédient ce livre paru chez Hachette dans la collection Mystère à la mémoire du chroniqueur du cirque Legrand-Chabrier, qui leur a mis le pied à l’étrier circassien après la Libération.

Notons que les archives (maquettes de costumes, costumes, accessoires, instruments de musique...) de Punch alias Pierre Bonvallet, -également directeur littéraire chez Hachette mais aussi auteur et traducteur d'ouvrages pour enfants- documents se rapportant à sa carrière de clown blanc sont déposées à la B.N.F. département des arts du spectacle

Enquête à Medrano, un roman policier à lire en période de confinement tant il fait voyager, tout en restant chez soi.

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Jean Dufy, le cirque en majesté

Publié le 9 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, Art

Ce livre bilingue (français anglais) signé Pascal Jacob (voir blog18/12/2013), parue en 2016 aux Editions Magellan & Cie, montre que Jean Dufy (voir blog09/02/2014), un peintre un peu mis à l’ombre à cause de son célèbre frère Raoul. a bien su représenter la piste et ses étoiles. 

Cet ouvrage de 128 pages, richement illustré par 98 toiles de ce natif du Havre, nous propose des peintures de cirques, de clowns ou d'écuyères d’où jaillissent la musique, le langage, la lumière avec une prédilection très nette pour le blanc, généralement réservé aux clowns, aux chevaux et aux athlètes. 

Son tableau "Le cirque" (1927) en est l’apothéose : fond chromatique puissant fait de rouge, bleu, noir et jaune, saisissant hommage au blanc.

Moins connu, mais tout autant circophile que les sœurs Vesque (voir blog07/03/2011), Jean Dufy a tenté selon Pascal Jacob, grand spécialiste es pistes "de saisir les spécificités du cirque, cet art vivant, par des couleurs éclatantes et des lumières vives dans ses peintures."

Un ouvrage à lire en période de confinement ou non, tant il fait voyager dans un temps où la piste était reconnue comme un spectacle majeur.

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Face aux fauves chez Pinder

Publié le 8 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, Dompteurs

En 1978, Jacques Garnier l’historien et grand collectionneur du monde circassien, membre du Club du Cirque (voir blog19/12/2019) a transcrit dans un livre paru aux Editions Guy Authier, les mémoires du Roger Spessardy  (voir blog23/06/2015), belluaire et frère de Charles Spiessert (24/06/2015) le patron mythique du cirque Pinder.

En 279 pages et 16 pages de photographies, toute la carrière du dompteur est relatée, la période des Cirques Spessardy (voir blog25/04/2013) puis Pinder, sa passion pour l’automobile et l’aviation, sa vocation comme dompteur, ses groupes de félins dont un certain tigre royal qui blessa chez Medrano l’actrice Gina Manès (voir blog02/10/2011), les contrecarres Pinder-Bouglione, la présence de sportifs sur la piste, les années d’occupation (voir blog03/09/2013) et bien d'autres anecdotes circassiennes.

Dans son style habituel et fort plaisant Jacques Garnier refait revivre à travers les souvenirs de Roger Spessardy une des grandes époques de la piste française, celle où Pinder était ce qui se faisait de mieux et se vantait d’être un géant européen, temps malheureusement consommés aujourd'hui.

Un merveilleux livre à lire sans modération en période de confinement ou non.

 

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Mes Quitte ou Double par Zappy Max

Publié le 7 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, Personnalités

Chanteur, comédien et animateur radiophonique, énorme vedette dans les années 50 et 60 tant en France qu’en Belgique, Zappy Max (voir blog12/03/2011) une fois un peu retiré des micros, a écrit de nombreux livres relatant sa brillante carrière du temps de l’âge d’or de la radio.

Dans un ouvrage intitulé "Mes quitte ou double" paru en 2000 pour les Editions Dreamland, le joyeux phénomène de la radio, comme on le nommait à cette époque, raconte non sans humour, sa double expérience de la piste avec le Radio Circus , mais aussi sa tournée en 1967 avec le Cirque Rancy.

Vingt ans plus tôt en 1947, Zappy Max fut engagé par Louis Merlin (voir blog14/02/2012) pour animer les  célèbres jeux radiophoniques de la station grand ducale: Radio Luxembourg. Il va animer principalement " le Quitte ou double" (voir blog07/10/2011) ou "le Crochet radiophonique" (voir blog08/10/2011) sous le chapiteau du Radio Circus (voir blog16/01/2015) -enseigne créée par Roger Audiffred et Jean Coupan (voir blog15/02/2012) ) - et appartenant aux Gruss-Jeannet (voir blog21/06/2015).

Zappy Max dans "Mes Quitte ou Double" au chapitre "En piste" transcrit son premier ressenti à la vue du chapiteau du Radio Circus. Laissons-lui la plume. "Sur ce terrain à peine déblayé des ruines du dernier conflit, que découvrais-je ? Un petit cirque familial avec deux modestes mats et ne dépassant pas les douze cents places.  En serrant bien. Son parc automobile provenait directement des surplus de guerres… Hélas au pluriel. La toile proprement dite était propre , mais elle avait visiblement souffert à de nombreuses reprises. "

Notre trublion des ondes mentionne aussi sa tournée en 1967 avec le Cirque Rancy pour lequel il avoue ne pas garder un bon souvenir. Il évoque aussi ses rencontres avec Roger Lanzac (voir blog25/09/2011), Marcel Fort (voir blog06/10/2011), Henri Kubnick (voir blog29/06/2015), Lucien Jeunesse (voir blo05/02/2012), Albert Préjean (voir blog06/01/2015) et avec bien d’autres personnalités de cette époque et ce sans langue de bois.

Zappy Max est aussi à l'origine de deux autres livres où la piste est également présente.

Dans la brochure "Quitte ou Double!" édité en 1954 par "Les Amis de Radio Luxembourg", il se fait historien en narrant quelques anecdotes relatives à ce jeu qui fut fureur après guerre et dont un des grands vainqueurs se nommait l'Abbé Pierre. On peut aussi se frotter à ce jeu. Sur 36 pages, on trouve une palanqué de questions (et réponses), posée aux nombreux concurrents qui y ont participé.

Avec "Amours de cirque" (Edition André Martel pour la collection "Votre Bonheur" Zappy Max se fait romancier pour nous raconter l'histoire d'une jeune orpheline recueillie par un cirque. L'héroïne est bien entendu amoureuse de Jimmy, un dompteur volage, tandis que Bernard le trapéziste est fou d'amour pour la belle orpheline. Comme on le voit, cette Andromaque sous le chapiteau est un vrai un roman à l'eau de rose! 

Ces 3 livres signés Zappy Max, selon nos goûts sont à lire, surtout le premier, en période de confinement ou non.

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : J’en ai fait, j’en ai vu, j’en ai connu…  par Jean-Pierre Panir

Publié le 6 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, Personnalités

Jean Poupaert, alias Jean-Pierre Panir bien connu du public du Nord-Pas de Calais pour avoir fait venir entre 1955 et 1986, les plus grandes artistes sur la piste du cirque Voix du Nord , puis à partir de 1987 sur celle de la Grande Fête Lilloise du Cirque. (voir blog12/11/2014), a fait paraître en 2003 un charmant petit livre de 152 pages racontant son expérience professionnelle d‘agent artistique.

Dans "J’en ai fait, j’en ai vu, j’en ai connu… " Jean-Pierre Panir relate par exemple qu’en 1952, rêvant de devenir directeur de cirque il va créer "le France Circus" . Mais cette  expérience va vite tourner court . Le matériel, le chapiteau, les camions rendent l’âme rapidement et "France Circus" selon l’auteur est "la plus grande bêtise de sa vie". Mais le virus du cirque est dorénavant chez Jean-Pierre Panir et n'est pas prêt de partir. Et quelques années plus tard, en 1955 naîtra, à la demande d’un célèbre quotidien régional du Nord de la France, Le Cirque Voix du Nord (voir blog 22/12/2010) avec le succès que l’on connait.

Ce livre évoque aussi : Tintin et Milou, le Père Duval le curé chantant, Achille Zavatta, le ventriloque Jacques Courtois et Omer, le fakir Yvon Yva, les galas de catch, les kermesses de la bière, Sim, Henry’s (voir blog01/01/2014), Henny, Les Bario et bien d’autres anecdotes artistiques...

Un livre à lire ou relire en période de confinement ou non

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : De la piste aux étoiles par Didier Richard

Publié le 5 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, Franc-Maçonnerie

Ce livre évoque un côté un peu méconnu voire oublié du monde de la piste, le compagnonnage entre le cirque et la Franc--Maçonnerie. Aussi pour combler cet oubli en 2010 les éditions Véga ont publié "De la piste aux étoiles" un ouvrage écrit par Didier Richard et illustré par Paule Garrigue (voir blog24/11/2011) deux circophiles avertis.

Dans sa préface l’auteur indique : "qu’à la croisée des chemins initiatiques, les deux univers vont se rencontrer, celui du cirque et celui de la franc-maçonnerie et, nous allons voir qu’ils ne sont pas incompatibles, mais au contraire ils se rejoignent, pour superposer de façon naturel les mêmes valeurs".  

En 448 pages l’auteur -en douze chapitres dont certains invoquent au niveau du cirque, les 4 éléments, les nombres symboliques, les couleurs, les 7 éléments (porte basse, labyrinthe, chapiteau, piste, M. Loyal, clown, mort du martyr)- nous convie à un étonnant voyage nous  montrant  que cirque et franc-maçonnerie ont, du moins à l’origine fait route commune. Des portrait de quelques circassiens ayant reçu la lumière ainsi qu’un chapitre parlant de la loge "Esméralda, La Rencontre des Cultures" complètent ce passionnant livre signé Didier Richard.

Un circophile averti ne sera pas étonné à la lecture de cet ouvrage, car déjà en 2002 Dominique Mauclair (voir blog2017) dans un de ses livres "Planète Cirque" (voir blog10/04/2020) parlait aussi des rapports entre cirque et franc-maçonnerie.

Ainsi pages 73 et suivantes dans le livre cité ci-dessus, le fondateur du Festival Mondial du Cirque de Demain écrivait :  "Plusieurs facteurs seront à la base de la réussite de ces compagnies qui de 1770 à 1815, constitueront les fondements du cirque moderne. Le premier c’est qu'une nouvelle race d'artistes est née. Séducteurs, aventuriers, ils apprennent vite à devenir des entrepreneurs de spectacles. C’est pourquoi ils ont besoin de tous les appuis politiques pour obtenir les autorisations nécessaires à la création de nouveaux établissements. Et le développement de la franc-maçonnerie dans le monde va considérablement les aider. En effet la création du cirque moderne en 1770 et l’ouverture des grandes loges (le Grand Orient à Paris en 1773) coïncident. Des monarques, des princes de sang, beaucoup d'hommes politiques et d'intellectuels du siècle des Lumières sont maçons. Aussi n'est-il pas étonnant que des banquistes comme Philip et John Astley (voir blog07/06/2015) , Antonio Franconi (voir blog08/06/2015)  et sans doute Ricketts (voir blog16/11/2016)  s'affilient à une organisation secrète et internationale, qui leur ouvrira les portes les plus fermées. La plupart des "protecteurs" des premiers hommes de cirques dont une grande partie de la Cour d'Angleterre, le Régent, le comte de Duras sont maçons."

Le cirque serait-il un spectacle maçonnique?

A vous de vous faire une idée en lisant "De la piste aux étoiles", en période de confinement ou non.

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : La Vie du Cirque d’Alex Coutet

Publié le 4 Mai 2020 par cirk75 dans Livres

Le romancier, poète français Alex Coutet, connu aussi pour ses écrits destinés à la jeunesse avait en 1928 fait paraitre chez Sirven, "Vacances au cirque"  un livre illustré par Ribet, peintre et graveur italien, très tendance dans les années 1930.

Quelques années plus tard en 1948 destiné cette fois à un large public, il va proposer aux Editions Arthaud un ouvrage de 178 pages consacré à la vie du cirque, comme l'indique le titre

Ce livre richement illustré de photographies ou d’illustrations en noir et blanc avec une belle couverture signée du peintre Yves Brayer (voir blog20/11/2019) évoque dans ses différents chapitres: l’origine, le chapiteau, le personnel, le cheval, les fauves.

L’auteur rappelle aussi qu’il fut un circophile averti depuis sa jeune enfance grâce à un oncle féru de spectacle forain. En effet lorsqu'il était jeune, il a mené la vie du circassien, il a goûté dit "les plus belles jouissances de sa vie et où il a rencontré les plus brave gens".  Il conclue son ouvrage par un vibrant hommage sur le monde circassien circassien qu’il l’a si bien reçu.

Deux livres, à lire en période de confinement tant il font voyager tout en restant chez soi, que l'on trouve facilement tant sur le net que chez les bouquinistes.

 

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Le Cirque enchanté du Docteur Frère

Publié le 3 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, exposition

Du 8 novembre 2019 au 3février 2020, le Musée Masséna de Nice a eu la bonne idée d’organiser une exposition (blog30/12/2019) dédiée à l’exceptionnelle collection du Dr Alain Frère (blog21/09/2011), une des plus impressionnantes consacrées aux arts de la piste !

Surfant sur cette manifestation, les Editions Gilletta ont fait paraître un livre qui va au-delà du simple catalogue d’exposition. Non seulement en feuilletant les 128 pages de cet ouvrage, on découvre photographiés par Laurent Thareau, sculptures, costumes, vaisselle, instruments de musique, maquettes, affiches, programmes, photographies… issus du musée personnel de ce carabin circophile et collectionneur, mais complète avec bonheur ce catalogue, une texte fourmillant de mille détails sur le cirque et ses nombreux liens avec Nice. Cet écrit a été rédigé par un des meilleurs spécialistes actuels, Christian Hamel président du Club du Cirque (voir blog19/12/2019) et directeur et rédacteur de la revue "Le cirque dans l’univers".

Très curieusement si l’exposition s’intitulait "Le Cercle enchanté" l’éditeur a rebaptisé le livre (est-ce plus vendeur ?) "Le Cirque enchanté". Mais cette modification ne retire rien à cet ouvrage qui va permettre à celles et ceux qui n’ont jamais vu la collection de l'ex Maire de Tourette-Levens, de réparer ce manque et de se faire ainsi une idée de sa richesse et sa diversité…

Collection et Musée enchanteur que l'on peut aussi consulter en ligne en tapant:  https://www.museeducirquealainfrere.com/

Search Results

 

Search Results

 

Search Results

 

 

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Musées de Voluptés, par Maurice Verne

Publié le 2 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, Cirques d'hier

Voici un livre paru en 1930 aux Editions des Portiques portant un étrange titre "Musées de Voluptés, le secret des nuits électriques" écrit par Maurice Verne (1889-1943).

Rappelons qu'une volupté selon le dictionnaire est un plaisir sensuel, intense et raffiné, une délectation, une vive jouissance.

Cet ouvrage fait suite à un précédent paru sous le titre : "Aux usines du plaisir" permettra selon l’auteur : " au lecteur par les jours les plus gris de sa vie, de se recharger d’un peu de merveilleux vrai".

Composé de cinq grandes parties :

        -les pirates de la volupté universelle,

        -les voluptés de l’écurie et des cages,

        -la volupté du grotesque,

        -la volupté des acrobates,

        -la volupté des coulisses, ce livre évoque notamment le souvenir de Footit (voir blog05/02/2016), de Grock (voir blog16/05/2015), des Fratellini (voir blog1805/2015), de Barbette (voir blog07/02/2012), insi que des cirques Medrano (voir blog07/04/2011)  et d’Hiver (voir blog20/11/2013).

Ce curieux livre est écrit non par un circophile mais par un théologien des religions françaises, ce qui donne un ton inhabituel mais original, à apprécier tant en période de confinement que de vie noramale.

commentaires
<< < 1 2 3 4 > >>