Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Bon anniversaire Circus Parade

Publié le 11 Mai 2017 par cirk75 dans sites

Et oui, le site sur l'histoire du cirque de Dominique Denis (voir blog23/06/2016) souffle sa première bougie. Site qui évolue est qui est devenu indispensable pour tout circophile curieux.

Son premier article "Le Cirque en 1852", date du 7 mars 2016, mais le site a réellement débuté le 4 mai avec plusieurs rubriques, comme  : artistes de cirque – arts du cirque – arts graphiques – auteurs – cirques et chapiteaux – directeurs artistiques – histoire – maquettes – photographes de cirque – vie du cirque – librairie des éditions Arts des 2 Mondes... 

En une année, le site a été consulté 30.000 fois ! Depuis, 126 articles ont été mis en ligne, écrits par de nombreux auteurs comme Ramon Bech i Battle, Micky Biblot, Olivier Caignart, Alain Chevillard, Dominique Denis, François Dehurtevent, Françoise Finck-Perrenchio, Gérard Gagnepain, Gildas-Salaün, Claude Graveleau, Dominique Jando, Jean-Pierre Jerva, Yvon Kervinio, Christian Leyder, Michèle Léotard-Pachany, Patrick Prévost, Yves Reinier, Marie-Françoise Robin, Alain Simonet, Bruno Taillendier et Henk van den Berg. Lancé par Dominique Denis, en partenariat avec les éditions Arts des 2 Mondes, les Archives Arlequin, de nombreux artistes, auteurs, photographes, illustrateurs, maquettistes et autres passionnés, Circus-Parade a pour but de diffuser sur internet des articles sur des sujets historiques et artistiques, illustrés par des documents, photos et vidéos.

Circus Parade a pour vocation le partage des connaissances. Chaque semaine, de nouveaux articles ou documents paraissent sur ce site. Pour les aficionados de la Piste, Circus-Parade est de devenu une véritable université sur le Web, libre et indépendante.

Nombre de média comme Bretagne Circus, Télé Loisirs, Antiquités Brocante, Onirik, Le Parisien ont informé leurs lecteurs de l'existence de ce site, ainsi que Radio Bleue pour son interview en direct avec Dominique Denis.


 

Circus-Parade est lu, chaque jour, par des milliers d’internautes.

Alors pourquoi pas vous ? www.circus-parade.com

commentaires

Un petit entrainement à la nage synchronisée avec le cirque du soleil

Publié le 10 Mai 2017 par cirk75 dans pantomime

Sport olympique depuis 1984 mais fermé aux hommes, la natation synchronisée est un sport nautique apparu pour la première fois en 1891. Cette discipline mélange la gymnastique, la danse et la natation, se pratique en piscine et demande non seulement une très grande force cardio-respiratoire mais aussi une forte énergie musculaire. Ce sport requiert aussi une grande concentration pour suivre le rythme musical, se déplacer et se repérer en trois dimensions dans l'eau. Proche de la danseuse, la nageuse synchronisée doit faire preuve de grâce, d'élégance et de beauté.

Depuis quelques temps les pistes accueillent cette discipline et des artistes comme Murielle Hermine (voir blog19/06/2012) avec son spectacle Crescendo dans la piscine du Cirque d’Hiver de Paris, renouent ainsi avec les pantomimes nautiques du Nouveau Cirque (voirblog07/09/2011). Le Cirque du Soleil de son côté utilise bien souvent cette discipline, témoin la production "O" témoin cette vidéo qui nous apprend un peu plus sur ce sport spectacle.

#nagesynchronisée

commentaires

Les ailes du désir (1987)

Publié le 9 Mai 2017 par cirk75 dans Cinéma

Ce film tourné par le cinéaste allemand Wim Wenders, n’est pas spécialement un film sur le cirque, mais un film qui utilise l’image qu’il véhicule pour le représenter comme un lieu de sérénité, d’amour et de beauté.

Cette œuvre cinématographique narre l’histoire de Damiel et Cassiel, deux anges invisibles qui contemplent les humains. Pour cela ils hantent les rues, les salles de lecture d’une vaste bibliothèque, les cirques, les plateaux de tournage...

Damiel (Bruno Ganz), en a assez d’être un ange, surtout depuis qu’il s’est épris de Marion (Solveig Dommartin), une belle et solitaire trapéziste du cirque Alekan. Pour elle il décide de renoncer à l'immortalité en devenant un homme par amour de cette femme toute de grâce, à la fois terrestre et aérienne, vivant dans un monde de couleurs alors que les anges sont dans le noir et blanc. Mais accepter de devenir un simple humain pour être au contact de sa belle, c’est accepter sa propre mort.

Notons que pour les besoins du film, l'actrice Solveig Dommartin, n’est pas doublée et elle a dû apprendre le trapèze acrobatique en six semaines sous la direction de Pierre Bergam qui a formé bien autres artistes pour de nombreux films français ou étrangers..

Les ailes du désir (1987)
Les ailes du désir (1987)

#lesailesdudésir

commentaires

Amar un cirque globetrotter

Publié le 8 Mai 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Le Cirque Amar (voir blog05/04/2011) entreprit en 1930 une grande tournée méditerranéenne, qui permit de visiter le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Syrie, la Turquie, la Grèce, la Bulgarie, la Roumanie, la Yougoslavie, l’Autriche, l’Italie…soit 30 000 kilomètres parcourus en dix-huit mois, par train ou par navire.

Ce voyage ne fut pas aisé et n’alla pas sans incidents, les artistes durent affronter la tempête, l’ouragan, ainsi que les inondations. L’entreprise frôla même la catastrophe au large de la Crète où plusieurs machines du Vassilos, un rafiot bien vétuste, explosèrent.

Le cirque Amar obtint un beau succès mais les Frères Amar ne renouvelèrent jamais une telle aventure qui leur avait rapporté renommée et fortune. Dorénavant ils se limiteront à visiter les pays frontaliers.

Parallèlement ce périple mirent les frères Amar à l’abris d’un autre séisme le krach boursier de Wall Street un certain 24 octobre 1929 et les firent définitivement s’installer dans le club très restreint celui des grands directeurs de cirques.

commentaires

Elastic, un mime clown ou un clown mime déjanté

Publié le 7 Mai 2017 par cirk75 dans Clowns

Cheveux en pétard, chemise rouge, pantalon noir avec bretelles, chaussures rouges, plus une énergie débordante, tel apparaît Elastic, de son vrai nom Stéphane Delvaux, personnage burlesque attachant, à l’accent italien  formé dans les écoles du cirque dont celle d’Annie Fratellini (voir blog10/06/2014) où il suit les cours avec son jeune frère Bigoudi, son premier partenaire.

Avec trois fois rien, mais avec un sens précis du gag, et un langage universel, Elastic balade son public dans son univers déjanté, et dans ses folies humoristiques visuels où la performance et le ridicule se côtoient, et où étonnement rime avec hilarant.

Personnage burlesque et tendre, véritable alchimiste de la farce Elastic sait aussi émouvoir... c’est ce qu’il fait depuis plus de 25 ans partout en ’Europe mais aussi au Japon et au Canada.

Dernièrement "Pomme de Pin d’or" lors du XVII° Festival International du Cirque de Saint Paul Les Dax, (voir blog23/11/2016) Elastic est bien connu des téléspectateurs car il est, par trois fois en 2006, 2007 et 2010 passé dans la célèbre émission "Le Plus Grand Cabaret du Monde". Mais très curieusement il est bien souvent absent de nos pistes nationales mais très présent sur les scènes françaises où on peut applaudir son  Visual Comedy Show    " Momento ! ".

Elastic un pseudonyme qui lui colle à la peau, tant il joue de l’élasticité de son visage et de son corps tout au long de ses différents spectacles.

 

#elastic

commentaires

Les Clowns, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Publié le 6 Mai 2017 par cirk75 dans Art

Le spectacle ne semble pas intéresser l'artiste. Seuls les deux clowns sont visibles, impliqués l'un dans l'autre suggérant ainsi la piste, elle même invisible comme les spectateurs et les autres artistes. Ce qui intéresse le peintre c’est ce fatras de formes et de couleurs que forme cette œuvre déstructurée.

Cette peinture à l’huile a été réalisée il y a cent ans en 1917, par le peintre dessinateur et graveur Albert Gleizes (1881-1953) un des membres fondateurs du cubisme, et ami de Jean Metzinger (voir blog04/03/2017). 

 

Durant la 1ère guerre mondiale, Gleizes mobilisé à Toul va collaborer avec Jean Cocteau lui resté à Paris, pour préparer à la demande du poète une série de maquettes de costumes pour une adaptation moderne du "Songe d'une nuit d'été" de Skakespeare que Jean Cocteau (voir blog09/12/2010) veut monter au Cirque Medrano de Paris( voir blog07/042011). Spectacle dans lequel le poète souhaite mêler clowns et acteurs du conflit mondial. Gleizes marqué par cette demande peindra cette toile, mais ce spectacle ne verra jamais le jour. 

 

Ce n’est pas la seule incursion de Gleizes dans le milieu de la piste, déjà en 1914 il a créé une gouache où il représente un clown acrobatique et en 1916 il peint cette huile sur carton représentant deux autres clowns. Là aussi ce sont deux œuvres fortement cubiques très tendance au début du XX+ siècle. 

Les Clowns, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Les Clowns, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

En 1993, la Poste a fait réaliser en héliogravure un timbre d’une valeur faciale de 2,80 F, représentant le tableau des Clowns d’Albert Gleizes.

Clin d' œil au monde de la piste, notons que l’oblitération "premier jour", chère aux philatélistes, a été effectuée le 2 octobre 1993 dans les locaux du Centre National des Arts du Cirque à Châlons sur Marne (voir blog02/05/2011).

Une sorte de retour à la piste pour cette peinture faite de couleurs et de formes.

commentaires

Aljanvic, un peintre illustrateur totalement inconnu

Publié le 5 Mai 2017 par cirk75 dans Affiches

Voici deux belles illustrations, un clown jovial pour le Cirque National (voir blog14/07/2016) et un lion majestueux surmontant un chapiteau blanc pour le cirque Amar (voir blog. 05/04/2011).

Toutes deux sont dues au talent d’un peintre illustrateur ayant sévi dans les années 30-40, nommé Aljanvic.

 

Aljanvic, créateur graphique inspiré et prolixe ayant réalisé de nombreuses publicités notamment pour les parfums Lanvin, pour Philips ou pour La Croix Rouge....

Mais très étrangement on ne sait rien et la toile est aussi totalement absente sur cet artiste, d'origine hongroise .

C’est regrettable car Aljanvic a laissé de très belles œuvres…dont certaines pour les cirques...

Aljanvic, un peintre illustrateur totalement inconnu
Aljanvic, un peintre illustrateur totalement inconnu
Aljanvic, un peintre illustrateur totalement inconnu

#aljanvic

commentaires

Un petit florilège du Radio Circus

Publié le 4 Mai 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Pendant 14 tournées de 1949 à 1962 un établissement créé par Louis Merlin (voir blog14/02/2012), passionné de tauromachie et de cirque avec une logistique Gruss a sillonné la France et a été un des cirques les plus populaires de son temps.

Voici un petit florilège de quelques visuels du Radio Circus (voir blog16/02/2015), cirque qui alliait une première partie cirque et un seconde d'enregistrement d'émissions de Radio.

commentaires

Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,

Publié le 3 Mai 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Etablissement fondé en 1880 dans un Hôtel situé 6 rue Bénouville à Passy, Ernest Molier (voir blog29/04/2012)  et qui donnait 2 à 3 représentations par an pour les personnes de la Haute, (voir blog27/04/2012) éditait à l’occasion des programmes papier richement illustrés.

En voici un exemple.

Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,
Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,
Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,
Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,

#cirquemolier

commentaires

Mister Universo film de Tizza Covi & Rainer Frimmel (2016)

Publié le 2 Mai 2017 par cirk75 dans Cinéma

Tairo jeune dompteur dans un petit cirque itinérant des villes et villages, qui vit que pour ses félins est effondré par la mort d'un de ses tigres et par la perte de son fer à cheval, gage de chance et d’amour. Le jeune belluaire va parcourir la péninsule italienne, à la recherche de celui qui, jadis lui avait offert ce porte bonheur: Arthur Robin, Mister Univers 1957. Il va le retrouver avec son épouse dans un parc d'attraction où il vit dorénavant, loin des pistes et des concours.

Film clin d'œil à l'homme fort, une des attractions les plus anciennes du monde du voyage, où ce personnage pouvait briser des chaînes, tordre des barres de fer ou soulever des poids lourds.

Tout au long de son périple,Tairo rend visite à ses parents, à son oncle, à ses nièces et à son frère,tous travaillant dans des petits cirques itinérants, bien loin des enseignes prestigieuses de la péninsule italienne. 

Ce film est une allégorie sur ces petits cirques itinérants qui luttent pour conserver leur mode de vie, leur culture. Société en voie de disparition, sorte de métaphore de la lutte du pot de terre contre le pot de fer.

Sur le mode de l’escapade, mêlant personnages réels et fiction, Tizza Covi & Rainer Frimmel filment avec poésie et humour une série de rencontres avec de sympathiques marginaux, lovés dans leur caravane ou leur pavillon, et plus encore dans leur nostalgie.

Les échanges sont souvent drôles, le regard des réalisateurs est tendre et l'ensemble, avec une touche d'une désuétude aussi délibérée qu'attachante.

Ce film austro-italien, en ce moment sur quelques écrans hexagonaux, aussi ne boudons pas notre plaisir, car une grande partie de l'histoire montre le quotidien dans le milieu circassien saupoudré avec quelques scènes d'acrobatie et de fauves.

 

Film plaisant, primé en 2016 au Festival de Locrano, dans lequel Tairo Caroli (le dompteur), Wendy Weber (la contorsionniste) et Arthur Robin (Mister Universo) jouent avec bonheur leur propre rôle.

#hommefortmisteruniverso

commentaires
<< < 1 2 3 4 > >>