Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les animateurs de TV au cirque

Publié le 9 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans M. Loyal

Tania-Young.jpgLa télévision et le cirque ont bien souvent été fascinés l’un par l’autre. Parmi les émissions qui ont su allier la magie de l’étrange lucarne et celle de la piste magique, inutile de présenter "La Piste aux étoiles" mais n’oublions pas non plus "1,2,3 en piste", "Messieurs les clowns", "Cavalcade Circus", "Les Cirques du Monde" ainsi que les retransmissions des festivals de Monte Carlo, Massy et du Cirque de Demain.  Depuis 1999, France2 avec « Le plus Grand Cabaret » renoue avec une ancienne émission de Gilles Margaritis : "Music-Hall Parade" en diffusant  de nombreux numéros de cirque.

Nathalie SimonDepuis plusieurs années certains festivals hexagonaux invitent des animateurs de la télévision  pour présenter le spectacle afin pensent-ils mieux remplir leurs gradins. Le "Festival International du cirque du Val de Marne" à Domont (voir blog27/09/11) a depuis 4 ans demandé à Nathalie Simon ou à Tania Young d’animer avec plus ou moins de bonheur le spectacle. Mais force est de constater qu’il  faut posséder de l’expérience pour présenter en direct un spectacle de cirque où à chaque instant il peut se passer quelques chose mais heureusement Stéphane Danetto, le régisseur du spectacle est présent pour palier les lacunes de ces demoiselles. 

Jean-Pierre FoucaultGrenoble et son Festival International du Cirque,  qui cette année du 24 au 27 novembre fêtera ses dix années sous la coupole du Palais des Sports, a toujours eu recours à une authentique star du petit écran : Jean-Pierre Foucault, comme M. Loyal dont la seule présence sous la coupole du Palais des Sports de Grenoble déclenche la ferveur et l’enthousiasme du public grenoblois. Notons pout être complet, comme Zappy Max et Marcel Fort il a présenté sur RMC le célèbre jeu radiophonique : « Quitte ou double » (voir blog07/10/11).  

commentaires

le Crochet radiophonique

Publié le 8 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans Programmes

RCircus1950.jpegRadio Luxembourg n’enregistrait pas sous le chapiteau du Radio-Circus que le célèbre "Quitte ou Double" (voir blog07/10/11) mais aussi d’autres jeux radiophoniques comme "Emportez-le avec vous", "Le jeu des portraits"... Cependant l’émission de radio la plus populaire après la guerre reste le "Radio-Crochet", concours de chant radiophonique créé dans les années 30 par Saint-Garnier et Jacques Canetti et diffusé sur les ondes de Radio Cité.

RCircus1957.jpegDevant sa popularité, le Crochet Radiophonique, présenté  tour-à-tour par Zappy Max (voir blog13/03/11), par Marcel Fort (voir blog06/10/11),  voir par Lucien Jeunesse, est enregistré de 1950 à 1954 sur la piste du Radio-Circus, puis en 1956 passe dans le programme du Radio-Théâtre (voir blog28/11/10) avant d’aller pendant deux années rejoindre le  cirque Bouglione puis, enfin en 1960-1961 ce jeu musical passera sous la bannière du Grand Cirque de France des frères Alexis et André Grüss(voir blog13/11/10).

GCDF60Avec le développement de la télévision le Radio-Crochet deviendra Télé-Crochet avec le grand sympathique Roger Lanzac (voir blog25/09/11) qui chaque semaine dans l’émission "Télé-Dimanche" permettra à des amateurs, à la recherche de notoriété, de pousser la chansonnette en espérant être enfin reconnu par la profession.  De nos jours des émissions comme la  "Star Academy" reprennent le même principe : la découverte des futurs talents.

commentaires

Quitte ou double

Publié le 7 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans Programmes

ZappyMaxQuitte ou double était un jeu radiophonique hebdomadaire présenté sur Radio Luxembourg dans les années 50 et 60 par Zappy Max, ensuite sur Radio Monte Carlo jusqu'en 1981, successivement présenté par Zappy Max (voir blog13/03/11), Marcel Fort (voir blog06/10/11), François Chatelard et Jean-Pierre Foucault.

Le principe du jeu est simple : un candidat doit répondre à une série de dix questions portant sur un thème, choisi au préalable par celui-ci (le choix du thème n'est pas limité ; les questions sont rédigées sous le contrôle de spécialistes).

L'animateur pose donc les questions au candidat, l'une après l'autre. Si le candidat fournit une réponse erronée, il est éliminé et repart les poches vides. S'il répond juste, il peut ou bien tenter de « doubler » (ses gains) ou « quitter » la partie et quitter le jeu avec ses gains antérieurs. S'il dit "double", il a le droit de répondre à la question suivante. Ainsi de suite jusqu'à ce qu'il réponde aux dix questions.

MarcelFort1La difficulté augmente de question en question. Une fois la question posée au candidat, celui-ci ne peut plus faire machine arrière, à la différence de Qui veut gagner des millions où le candidat — qui doit choisir entre 4 réponses proposées — peut partir avec ses gains antérieurs même s'il ne connaît pas (ou n'est pas certain de connaître) la bonne réponse.

Parmi les gagnants célèbres, l'abbé Pierre a remporté en 1952 un gain de  256 000 francs.  Un autre ecclésiastique, Mgr Charles Aimond a connu la gloire en empochant 256 000 francs en 1954, 512 000 francs en 1955 et en échouant à 128 000 francs en 1959.

Quitte-ou-Double.jpgDevant le succès de ce jeu radiophonique, Zappy Max en 1952 tourne une version cinématographique où le joyeux phénomène de la radio joue son propre rôle. Les premières prises sont réalisées à Chantilly sous le chapiteau du Radio Circus. Ce film reste intéressant car on voit au jour le jour la vie dun grand cirque et Zappy Max montre les multiples facettes de son talent : animateur, chanteur, comédien,mime… 

commentaires

Marcel Fort (1919-1998)

Publié le 6 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans M. Loyal

MarcelFort2Radio Luxembourg grâce à ses deux chapiteaux, que furent le Radio-Circus et le Radio-Théâtre (voir blog28/11/10), enregistrait devant un public conquis d’avance ses jeux radiophoniques dont le plus célèbre reste le "Quitte ou double". Pour les présenter la radio du duché luxembourgeois a employé  de nombreux animateurs qui ont pour nom : François Chatelard, Maurice Gardet, Henri Kubnick, Roger Lanzac (voir blog25/09/11),  Zappy Max (voir blog13/03/11) mais aussi un ancien chansonnier qui, au Caveau de la République avait la redoutable mission de cabaretier, c'est-à-dire d’accueillir les spectateurs retardataires. Certains ont peut être reconnu celui qui était surnommé dans les années 50 et 60 "l’enfant terrible de la radio" autrement dit Marcel Fort.

    marcel fortRepéré par Louis Merlin, alors directeur artistique des programmes de  Radio Luxembourg, Marcel Fort dès 1952 prend la route et pendant trois années, présente les spectacles du Radio-Théâtre. En 1955  on lui demande de remplacer sur le Radio-Circus Zappy Max, parti tourner le film "Quitte ou Double".  En 1958 il fait la tournée  du chapiteau Bouglione et présente la "Grande Parade de Radio-Luxembourg et Radio-Monte Carlo". Puis il enchaîne les tournées avec le Grand Cirque de France des frères Grüss (voir blog13/11/10). Enfin il présente en compagnie de Jacqueline Monsigny sur la 1ère chaîne de la télévision nationale l'émission "1,2,3 en piste".

 MarcelFort Animateur spontanément sympathique et jovial, ainsi lorsqu’il était reconnu dans la rue les passants le saluait d’un célèbre "Salut Marcel", titre aussi de son livre autobiographique. Chanteur il a aussi enregistré de nombreux disques, où sa fougue habituelle incitait les auditeurs à danser. Marcel Fort un peu oublié de nos jours est décédé en 1998 à l’âge de 79 ans. 

commentaires

Cirko Galop

Publié le 5 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans Festivals

Cirko-Galop.jpgDu 7au  9 octobre, pour la 8ème année consécutive, Cheval Art  Action organise sous chapiteau à Muizon, 10 km de Reims Cirko Galop. Ce festival est devenu au fil des ans un évènement incontournable pour ceux qui aiment le Cirque de Tradition. Cette année ce sera le 30ème anniversaire de cette manifestation  présidée par le Maître écuyer Lucien Grüss, le frère d’Arlette. Le jury constitué par des personnalités du monde du Cirque décernera les “Stalaï” d’or, d’argent et de bronze aux numéros primés, sera composé  outre Lucien Grüss, de Sergio, de Patrick Grüss  de Stéphane Drouart, et de Daniel Vatan. 

commentaires

7ème Village de Cirque sur la Pelouse de Reuilly

Publié le 4 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans Festivals

 

2R2C.jpgDu 5 au 16 octobre aura lieu à Paris sur la Pelouse de Reuilly la 7ème édition de Village de Cirque, présentera le travail de 7 Compagnies pour un total de 39 représentations. Ce festival est produit par une Coopérative nommée 2R2C.

2R2Cbis.jpgDe rue et de cirque (2R2C) est une coopérative de diffusion artistique pour les arts du cirque, de la rue et de la ville à Paris et en Ile de France. Les propositions s’immiscent dans les quartiers et arrondissements pendant les saisons de printemps et d’automne chaque année.  Au-delà de la nécessité d’une programmation sur la durée des arts de la rue, au même titre qu’une programmation en salle, 2r2c a maintenant deux rendez-vous forts et identifiés sur la saison : la tournée régionale des arts de la rue et le Village de cirque.



 

commentaires

Un nouvel Espace Cirque à Paris

Publié le 3 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans Bâtiments

 

La Ville de Paris a mis en place, lors du réaménagement de la Porte des Lilas (Paris 20e), un emplacement dédié aux pratiques amateurs, à la création et à la diffusion des arts du cirque.

LesLilas.jpgA deux pas du jardin Serge Gainsbourg, le nouvel espace Cirque de la Ville propose pour cette rentrée de septembre aux adultes et aux plus jeunes des cours de cirque. Dès novembre, des compagnies de cirque contemporain viendront répéter et présenter leurs créations sous chapiteau. Et ouvrez l’œil, car des événements ponctuels pourront aussi être organisés sur le parquet de bal !

Aux manettes de ce nouvel espace, organisé autour de deux chapiteaux et d’un parquet de bal : l’association La Dalle aux chaps, qui réunit les équipes du Samovar (école dédiée au clown à Bagnolet) et du Cirque Electrique.

 

commentaires

Gina Manès, la plus belle garce du cinéma muet

Publié le 2 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans Cinéma

 

Gina-Manes.jpgGina Manès (1883-1993) "la plus belle garce du cinéma muet", "la vamp aux yeux d’émeraude", ou "l’Athéna au regard vert" surnoms donnés à Blanche Moulin actrice de caractère du 7ème art, mais aussi artiste malheureuse du cirque. Dans sa filmographie de plus de 100 films, quatre au moins ("Salto Mortel", "Grock", "La Belle Otero", et "Un belle Garce") sont situés dans de monde la piste enchantée. Dans ce dernier, film de Marco de Gastyne réalisé en 1930, Gina Manes joue le rôle de belle Rosita femme sensuelle et maîtresse de deux dompteurs (père et fils) tous les 2 artistes dans le même cirque.

GinaManesAttirée depuis toujours par le cirque, Gina Manès a eu l'occasion de reprendre pour de vrai, le rôle de dompteuse au Cirque Medrano (voir blog07/04/11) avec les tigres de Roger Spessardy. Le 13 novembre 1942 le spectacle de la matinée s'était déroulé sans aucun incident  mais, lors de la soirée réservée à la presse et aux VIP le tigre Royal, une bête dangereuse refusa de regagner sa place. Gina Manès dans le désir de meubler son numéro, le fouetta. Le fauve la saisit à la tête et la traîna dans la cage. Pendant que le public hurlait d’effroi, Roger Spessardy essaya en vain de faire lâcher prise le félin. Et c’est un garçon de piste qui parvint à dégager la malheureuse, qui fut conduite à l’hôpital Marmotan où l’on constata qu’elle était atteinte d’une quarantaine de morsures ou de coups de griffes, dont aucune heureusement n’était grave.

Salto_Mortale2.jpgGina Manès resta à jamais marqué par cet accident et ne reprit jamais ses incursions dans la cage aux fauves. Pour être complet le même tigre récidiva le 24 septembre 1943 au cirque Albert Rancy (voir blog22/09/11), installé au Grand Palais, en envoyant son dompteur, Roger Spessardy (frère de Charles Spiessert, cèlèbre directeur du Cirque Pinder) à son tour à l'hôpital. 

 

commentaires

La fête lilloise du cirque a 25 ans

Publié le 1 Octobre 2011 par cirk75gmkg dans Programmes

 Lille-.jpgLe mois d’octobre est pour tout lillois synonyme de cirque. En effet la capitale du Nord, a une longue tradition circasienne où les meilleurs cirques du monde ont toujours fait étape, accueille du 15 octobre au 13 novembre sa célèbre fête lilloise du cirque produite par Thierry Ferry. Ce dernier a en 1997 pris la succession de Jean-Pierre Panir producteur et créateur du Cirque de la Voix du Nord (voir blog22/12/10).

Lille2Pour les 25 ans de la fête lilloise, Thierry Ferry également M. Loyal, présente, sous chapiteau chauffé et planté au Champ de Mars, un programme comme d’habitude de qualité avec des prix de places allant de 7 à 25€, à comparer avec le prix demandé par le Cirque du Soleil (voir blog 29/09/11). 

commentaires
<< < 1 2