Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Un livre à lire en période de confinement : De la piste aux étoiles par Didier Richard

Publié le 5 Mai 2020 par cirk75 in Livres, Franc-Maçonnerie

Ce livre évoque un côté un peu méconnu voire oublié du monde de la piste, le compagnonnage entre le cirque et la Franc--Maçonnerie. Aussi pour combler cet oubli en 2010 les éditions Véga ont publié "De la piste aux étoiles" un ouvrage écrit par Didier Richard et illustré par Paule Garrigue (voir blog24/11/2011) deux circophiles avertis.

Dans sa préface l’auteur indique : "qu’à la croisée des chemins initiatiques, les deux univers vont se rencontrer, celui du cirque et celui de la franc-maçonnerie et, nous allons voir qu’ils ne sont pas incompatibles, mais au contraire ils se rejoignent, pour superposer de façon naturel les mêmes valeurs".  

En 448 pages l’auteur -en douze chapitres dont certains invoquent au niveau du cirque, les 4 éléments, les nombres symboliques, les couleurs, les 7 éléments (porte basse, labyrinthe, chapiteau, piste, M. Loyal, clown, mort du martyr)- nous convie à un étonnant voyage nous  montrant  que cirque et franc-maçonnerie ont, du moins à l’origine fait route commune. Des portrait de quelques circassiens ayant reçu la lumière ainsi qu’un chapitre parlant de la loge "Esméralda, La Rencontre des Cultures" complètent ce passionnant livre signé Didier Richard.

Un circophile averti ne sera pas étonné à la lecture de cet ouvrage, car déjà en 2002 Dominique Mauclair (voir blog2017) dans un de ses livres "Planète Cirque" (voir blog10/04/2020) parlait aussi des rapports entre cirque et franc-maçonnerie.

Ainsi pages 73 et suivantes dans le livre cité ci-dessus, le fondateur du Festival Mondial du Cirque de Demain écrivait :  "Plusieurs facteurs seront à la base de la réussite de ces compagnies qui de 1770 à 1815, constitueront les fondements du cirque moderne. Le premier c’est qu'une nouvelle race d'artistes est née. Séducteurs, aventuriers, ils apprennent vite à devenir des entrepreneurs de spectacles. C’est pourquoi ils ont besoin de tous les appuis politiques pour obtenir les autorisations nécessaires à la création de nouveaux établissements. Et le développement de la franc-maçonnerie dans le monde va considérablement les aider. En effet la création du cirque moderne en 1770 et l’ouverture des grandes loges (le Grand Orient à Paris en 1773) coïncident. Des monarques, des princes de sang, beaucoup d'hommes politiques et d'intellectuels du siècle des Lumières sont maçons. Aussi n'est-il pas étonnant que des banquistes comme Philip et John Astley (voir blog07/06/2015) , Antonio Franconi (voir blog08/06/2015)  et sans doute Ricketts (voir blog16/11/2016)  s'affilient à une organisation secrète et internationale, qui leur ouvrira les portes les plus fermées. La plupart des "protecteurs" des premiers hommes de cirques dont une grande partie de la Cour d'Angleterre, le Régent, le comte de Duras sont maçons."

Le cirque serait-il un spectacle maçonnique?

A vous de vous faire une idée en lisant "De la piste aux étoiles", en période de confinement ou non.

Commenter cet article