Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le cirque Cosmopolite au Cirque Municipal de Reims

Publié le 17 Mai 2020 par cirk75 in Cirques d'hier

Il existe plusieurs cirques voyageurs au XX° siècle qui se sont appelés Cosmopolite voire Cosmopolite Circus.

On trouve par exemple en 1930 une telle enseigne dans l'hexagone dirigé par un dénommé Badolly, ayant eu dans les années 20 une autre piste éponyme.

Après-guerre, peut-être pour coller à la mode américaine très tendance à cette époque, de 1945 à 1950 on voit tourner un Cosmopolite Circus, un chapiteau à 2 mats avec ménagerie et écurie administré par Pierre Blondeau.

Enfin n’oublions pas en 1925 un Grand Cirque Cosmopolite, possédant une collection de fauves impressionnantes. Dans la réalité cet établissement dont le chapiteau avait été implanté notamment à Paris Porte de Champerret, était une émanation d’un cirque allemand créé par Wilheim Hagenbeck.

Le programme qui aujourd’hui nous intéresse, présenté lors des fêtes de fin d’année 1945 sous les ors du Cirque Municipal de Reims (voir blog13/11/2017) ne semble pas faire référence à un de ces trois établissements.

De plus le programme papier d’une feuille imprimée en bleu marine, recto verso ne nous fournit aucune information autre que Cirque Cosmopolite. Dans certaines publications cet établissement est quelques fois nommé Circus International pour proposer le même spectacle.

A la lecture du programme on peut voir, habillé musicalement par l’orchestre Bob and his boys, par exemple Albert Carré, le saut de la mort de Barwell,les clowns Donnet (voir blog18/03/2014) & Pekari, le funambule Rover, ainsi que l’attraction de la mule récalcitrante, qui faisait la joie des petits et des grands.

Rénové dans les années 80, le Cirque Municipal de Reims accueille depuis 1982 le Cirque Educatif d’Hugues Hotier.(voir blog09/01/2011) pour le plus grand bonheur des rémois qui se pressent de plus en plus nombreux sur les gradins de cette piste nommée aussi Le Manège.Scène Nationale.

Commenter cet article