Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Un livre à lire en période de confinement : C'était formidable, Louis Merlin

Publié le 7 Avril 2020 par cirk75 in Livres, Personnalités

Ce deuxième tome des Mémoires de Louis Merlin, paru en 1966 chez René Julliard, relate avec force et détails la période 1940-1957 de ce grand patron de la radio qui fut l’inventeur d’Europe et de 1945 à 1953 l’âme de Radio Luxembourg.

Un paragraphe est tout particulièrement intéressant pour un circophile est celui où il relate la création du Radio Circus (voir blog16/01/2015) ; piste qui à partir de 1949 allait devenir une des plus connues de France. Il y parle notamment de Zappy Max, de l’abbé Pierre candidat du Quitte ou Double et de bien d’autres anecdotes.

Dèjà dans le premier tome de ses Mémoires, intitulées "J'en ai vu des choses..." Louis Merlin nous montrait que le cirque n'était pas un spectacle inconnu pour lui. Il décrivait dans un chapitre se rapportant à Medrano et aux Fratellini (voir blog18/05/2015) le succès phénoménal que ces trois frères ont eu entre les deux guerres. Un témoignage d'une époque où il était essentiel d'être reçu dans la loge de ces trois artistes. Ainsi Jacques Copeau, Charles Dullin voire Firmin Gémier les prenaient  pour modèle et s'inspirèrent de leur jeu, c'est dire l’aura qu'avaient à cette époque Paul, François et Albert...

Louis Merlin grand amateur des étoiles de la piste fut aussi à l'origine du "Gala de la Piste", où chaque année pour présenter le spectacle il revêtait l'habit bleu. Malheureusement le troisième tome de ses Mémoires qui devait se nommer "A cœur ouvert" et devant cibler la période 1958 et après n'est jamais paru. C'est dommage car on jamais pu lire son témoignage sur cette manifestation circassienne dont la première a eu lieu le 23 mai 1958 sous le chapiteau du Cirque Napoléon Rancy. 

 

Louis Merlin très tôt se plongea dans l'univers du cirque, ainsi en décembre 1923 il a alors 22 ans, organise un arbre de Noël pour les Doc au Cirque de Touraine et dessine la couverture du programme, où on peut voir un clown blanc tenir à la main une petite fille.

Pour lui rendre hommage les premières éditions du Cirque Mondiale de Demain remettaient aux lauréats des Bourses nommées Louis Merlin (voir blog25/01/2017),rappelant ainsi le long compagnonnage qui avait lié Louis Merlin et les arts de la piste. 

 

 

Commenter cet article