Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Qui étaient les 4 frères Amar ?

Publié le 15 Mars 2020 par cirk75 in Dompteurs

Marie-Gabrielle Bonnefoux et Ahmed Ben Amar El Gaïd, son mari, décédé en 1913, eurent douze enfants, dont six moururent en bas âge. Les six restants : Ahmed, Abdellah, Mustapha, Saïd, Ali et Schériff vont faire partie avec leur mère de l’aventure de la Ménagerie Amar, qui ouvre après le premier conflit mondial.

Mais en 1921 Saïd décède puis en 1924 Abdellah, décide de créer sa propre ménagerie. Il va monter aussi un manège puis une confiserie foraine. 

Les 4 frères Amar, sont d’après les réclames de l’époque "les plus jeunes dompteurs du monde". Ils ont pour prénom Ahmed connu aussi par le surnom d’Amar Ainé, Mustapha (ou Amar Cadet), Ali et Schériff (ou Chériff on trouve les deux orthographes), et ils sont à l'origine de la création du Grand Cirque Ménagerie des Frères Amar.

Amar Aîné est né le 7 janvier 1888 à Crugny, commune française, située dans le département de la Marne. Il épouse Sarah Milchen le 4 avril 1923 à Paris. On lui prête une aventure sentimentale entre 1930 et 1950 avec la comédienne Florelle. Il décédera à 73 ans le 20 janvier 1963 à son domicile à Blois. Directeur général de l’organisation Amar il était l’âme de cirque et était spécialisé dans la présentation des éléphants et des tigres.

Mustapha, dit le Colonel est né le 1er juillet 1896 à Fontenay-le-Comte, sous-préfecture du département de la Vendée, dresseur d'éléphants au début puis Président directeur général des cirques Amar. Il se marie le 5 décembre 1941 à Paris avec Edith Schmetterling, d'origine autrichienne. Il divorce le 2 juillet 1968. Il est élu Maire d’Aumont en Halatte de 1947 à 1960, et meurt à Nice le 29 novembre 1980 à quatre-vingt-quatre ans.

Ali, nait le 10 février 1900 à Rennes, préfecture de la région Bretagne. Il fut un remarquable dompteur avec notamment son groupe d’ours blancs. Il se marie une première fois avec Renée Alberte Alexandra Céline Courtault. Elle est la fille de Paolo Guiseppe Courtault et Amanda Erminia Albertine Slesak (Slezak), tous deux écuyers. Puis une seconde fois, après son divorce en 1939, avec Jacqueline Lucette Esther à Paris en 1944. Il s’éteint à 67 ans le 18 novembre 1967 à Mennecy.

Shériff, appelé aussi Amar jeune, dresseur réputé de lions, naît le 9 janvier 1902 à Clermont d’Hérault, ville située dans le département de l'Hérault, il décède le 19 avril 1978 à Bordeaux.

Entre temps en 1943 il se sépare de ses trois frères pour créer avec son épouse Emilienne "Le Nouveau Cirque de Paris" (voir blog16/10/2010), puis un éphémère "Super Cirque", car l’utilisation de la marque Amar était réservé à ses trois autres frères. En 1964, il va diriger en Algérie, pays de ses ancêtres par son père, le Grand Cirque National Algérien. 

Certains programmes après guerre mentionnent le nom de Paul Amar, sous directeur. Il n'a rien à voir bien entendu avec son homonyme journaliste à la télé. Il s'agit du fils benjamin d'Abdallah, le 5ème frère qui en 1924 avait choisi de créer sa propre ménagerie. Pendant quelques années ce neveu est venu travailler dans le cirque de ses oncles. Il est décédé à Marseille, le 29 janvier 1968.

 

 

Commenter cet article