Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

En 1953, le Cirque Pinder vedette au cinéma

Publié le 5 Novembre 2019 par cirk75 in Cinéma

Au cours de la saison 1953-1954, plusieurs films ont été produits par Henri Beauvais et mis en scène par Marco de Gastyne. Ils permettent ainsi aux nostalgiques de cette époque de revoir l’hippodrome Pinder, époque Charles Spessiert (voir blog24/06/2015). Il s’agit de trois courts métrages ayant pour titre "L’Homme et la bête", "Le Grand cirque s’en va" et "Avec les gens du voyage". Cerise sur le gâteau l'habillage musical de ces œuvres cinématographiques est signé Fred Adison (voir blog14/06/2018), le chef d’orchestre mythique du Cirque Pinder.

On sait aujourd'hui peu de chose sur le premier film, L’Homme et la bête. Par contre Le Grand cirque s’en va, est un court métrage en couleur de 26 mn  retraçant étape par étape, la vie du cirque Pinder et de ses artistes en tournée. On y voit notamment leurs traditions, leurs gloires et leurs misères au fur et à mesure des saisons, mais ce qui est passionnant ce sont les ultimes répétitions avant le départ de la tournée qui durera huit mois. Signalons pour les amateurs qu’une copie sur bobine métal de ce film est disponible sur le site Bd-cine.com.

Avec les gens du voyage, est un film en couleur de 32 mn nous montrant une journée du cirque Pinder : arrivée dans une ville, rangement des voitures, montage du chapiteau, des pistes, des cages, des gradins, cavalcade dans la ville, dernières répétitions, puis spectacle !

Rappelons que Marco de Gastyne, également décorateur, sculpteur et peintre, avait tourné d’autres films ayant le cirque comme sujet. On peut citer "Un belle Garce" (1930) avec l’actrice dompteuse Gina Manès (voir blog02/10/2011), "Claudie dompteuse" (1932) un court métrage de 38mn dans lequel on peut voir les 15 lions du dompteur Jouvanio ou "Le cercle enchanté" (1954) montrant la piste du légendaire cirque Medrano (voir blog 09/10/ 2018).

Réalisateur aujourd’hui un peu oublié mais qui a beaucoup œuvré dans le monde de la piste. La biographie écrite  par sa petite fille Rebecca-Zabriel Toumarinson et publiée en 2019 aux éditions Libre Label essaye de réparer cet oubli et permet ainsi à Marco de Gastyne de revenir dans la mémoire des cinéphiles et des circophiles.

Une trentaine d'années plus tard, en 1985 un film avec Alain Delon sera aussi tourné sous le chapiteau du cirque Pinder. Il s’agit de "Parole de Flic" mais ceci est une autre histoire (voir blog30/03/2016).

Commenter cet article