Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Acrobates de Jean Couty (1942)

Publié le 25 Mai 2019 par cirk75 in Art

En haut, une grande étoile jaune à 7 branches avec en son cœur un rond rouge, le tout incrusté dans une toile verte comprenant moult lignes rouges de dimensions diverses se croissent. A gauche un orchestre joue dans une loge située à dessus de la gardine où on aperçoit la tête d’un élément de la barrière. A droite un groupe composé de 7 lampes pour éclairer les numéros, enfin en bas une partie des spectateurs suit des yeux le numéro réalisé par deux aériens à un agrès qui n’est pas un trapèze comme on pourrait le croire, mais triangle. Dominique Denis dans son livre "Lexique du Cirque" (voir blog23/09/2017) rappelle que " les agrès utilisés par les acrobates aériens à l’origine était la corde aérienne, puis le triangle." Jean Couty (1907-1997) auteur de cette huile sur toile de 73 x 60 cm, peinte en 1942 montre ainsi deux acrobates aériens utilisant cet agrès peu en vogue à notre époque.

Jean Couty, peintre lyonnais appartenant  à la mouvance figurative impressionniste et plus habitué à peintre sa bonne ville de Lyon, nous propose ici une de ses rares toiles circassiennes donnant une impression de solidité voir même d’austérité. Il faut dire que les œuvres picturales de ce peintre donnent souvent  ce sentiment d’être très charpentées, très construites et rappellent par certains côtés la formation d'architecte qu'il a reçu aux côtés de Tony Garnier, le célèbre architecte lyonnais.

La peinture de Jean Couty est aussi reconnaissable par une débauche couleurs criardes mais contrastées, ainsi que par l’utilisation de pâtes épaisses que l’artiste a posé à larges coups de brosse, de couteau et même avec ses doigts, à même la toile. La matière ainsi travaillée semble devenir vivante, autrement animée par la lumière qui s'accroche sur les touches larges. Pour celles et ceux qui souhaiteraient mieux connaître cet artiste un musée à Lyon lui est consacré. Il est situé 1 place Henri Barbusse ,Saint-Rambert, l’Île Barbe.

Commenter cet article