Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Festival  Mondial du Cirque de Demain, un cirque sans animaux, pas toujours.

Publié le 13 Février 2019 par cirk75 in Festivals

Aujourd’hui le "Festival Mondial du Cirque de Demain" est une manifestation où les animaux sont bannis. A l’origine en 1977 quand Dominique Mauclair (voir blog14/01/2014) décide de créer cette manifestation pour découvrir et propulser sur la scène internationale les talents les plus rares de moins de 25 ans, il n’est nullement question de proposer un festival sans animaux.

Mais si le 5 janvier 1977, lors de la première édition nommée en réalité "1ère Bourse Louis Merlin", les animaux sont absents, c’est tout simplement parce que les organisateurs, qui la veille ont produit leur "Gala de la Piste" annuel (voir blog25/01/2017) et dans un souci d’économie, (cette première édition s’est tenue devant moins de 400 spectateurs), ont obtenu un prix intéressant pour deux soirées en louant le Cirque d'hiver de Paris. Rappelons aussi qu'à cette époque cette salle de spectacles n’est plus adaptée pour recevoir des animaux. 

En revanche dès la troisième édition qui se déroule en 1981 sous le chapiteau du Cirque à l'Ancienne, Gilbert Gruss propose un numéro de panthères avec lequel il obtient une Médaille d’Argent. En 1981, Martine Gruss obtiendra une Médaille d'Or pour une extraordinaire poste avec neuf chevaux et Mario Masson reçoit une Médaille de Bronze pour son numéro avec hippopotame. En 1985 Stéphane Gruss décroche une Médaille d'Or pour un numéro exceptionnel de jonglage à cheval et l"année suivante il obtient une Médaille de Bronze pour sa poste avec neuf chevaux. 

Par contre ce qui est vrais c’est que les numéros avec animaux ne sont pas très nombreux, en effet peu d’écoles de cirque, vus le coût que nécessite l’entretien d’artistes à quatre pattes, proposent ce genre de formation.  

Aussi pour donner un coup d’accélérateur à ces numéros est organisé à Massy, les 1er, 2 et 3 février 1991 et pour 5 représentations, un "Concours de Dresseurs du Festival Mondial du Cirque de Demain" (voir blog09/01/2017). Cette manifestation se tient en parallèle au 14ème "Festival Mondial du Cirque de Demain" qui s’est tenu au Cirque d’Hiver de Paris du 23 au 30 janvier de la même année.

Ce concours sera repris devant le public Massicois l’année suivante comme peuvent en témoigner les 2 affiches illustrant nos propos et dans lesquelles on remarque en logo, le clown acrobate de Savignac (voir blog26/03/2011), mascotte à cette époque du Festival créé par Dominique Mauclair.

Mais suite à un désaccord avec Dominique Mauclair concernant la retransmission télévisuelle de la manifestation de l'Essonne, il n’y aura pas de 3ème édition de ce "Concours de Dompteurs et de Dresseurs du Festival Mondial du Cirque de Demain". Massy devient alors indépendant et dès 1993, les 15, 16 et 17 janvier un Festival International du Cirque naîtra à Massy, mais ceci est une autre histoire.

Comme on le voit les animaux n’ont pas toujours été exclus de cette manifestation parisienne, qui depuis la 28ème édition se déroule chaque année dorénavant sous le chapiteau du Cirque Phénix.

Et ce n'est malheureusement pas la tendance actuelle qui va réintroduire les animaux dans cette compétition. D'où une des raisons de la création à  Monte Carlo en 2012 de "New Generation", manifestation circassienne aussi pour jeunes artistes mais où les animaux sont accueillis avec bienveillance et bonheur. 

Commenter cet article