Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

François Morel le maestro, pas l’acteur

Publié le 8 Février 2019 par cirk75 in Musique

Depuis 2003 c’est le "Maestro Morel" qui conduit avec efficacité l’orchestre qui habille musicalement le Festival Mondial du Cirque de Demain.  Au départ il reçoit à Lyon une formation classique, classe piano du Conservatoire de piano  et est-ce un signe précurseur, en 1999, il obtient une médaille d’Or en musique de Jazz.

Et comme il faut bien vivre, dans un premier temps il joue dans les pianos bars, les clubs, les dancings et, dans des orchestres de Jazz, où il rencontre Pierre-René Colombiès, alias René Coll, chef d'orchestre, musicien, saxophoniste, producteur, compositeur et arrangeur français et à cette époque directeur musical du "Plus Grand Cabaret du Monde".

A la demande d’un ami qu’il remplace lors d’une répétition, François Morel découvre le monde du cirque en général et celui du Cirque Archaos en particulier. Et c'est ainsi qu'il découvre le monde du Nouveau Cirque, terrain propice à toute les expériences musicales et selon lui c'est le coup de foudre.

Puis une rencontre avec le Cirque Baroque scelle encore un peu plus cette attirance.  Avec la Compagnie circassienne de Christian Taguet non seulement il compose mais il incorpore ses musiciens aux numéros des acrobates dans les productions "Ningen", "Frankenstein" ou "Troie". 

Et c’est ainsi que Dominique Mauclair (voir blog14/01/2014), toujours à la recherche de nouveauté fait appel à lui pour succéder à Tony Bario (voir blog13/10/2015). Puis avec l’arrivée en 2005 du décalé et de l'ovni Calixte de Nigremont (voir blog25/01/2014) on sait depuis que l’orchestre du Festival Mondial du Cirque de Demain est dirigé par un chef admiré et bien aimé François Morel, que toutes les capitales du monde nous l’envient pour ne pas dire, nous jalousent.

Bref comme aime l’indiquer aussi l’inénarrable Calixte, "l’orchestre symphonique, philharmonique, chambriste, soliste, folklorique, musette, wagnérien, vériste, mélodiste, impressionniste lyrique et facétieux du Maestro Morel est un prisme, une sorte de diamant, par lequel passent les faisceaux de toutes les individualités de l’orchestre."

Et c’est un connaisseur le Calixte…

En 2018 pour son travail musical, le "Maestro Morel" reçoit une Médaille d'Or spéciale lors de la 39° édition de ce Festival créé par Dominique Mauclair en 1997, montrant son encrage dans cette manifestation reconnue dans le monde circassien..

Commenter cet article