Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Cirque, un spectacle de curiosité !

Publié le 2 Janvier 2019 par cirk75 in Economie

Au XIX° siècle la piste faisait partie des spectacles de curiosité, autrement dit une manifestation ayant peu de valeur culturel, composé de simples attractions, comme les automates, les marionnettes, les figures de cire, les ombres chinoises ou autres arlequinades. Le cirque était aussi catalogué comme un théâtre secondaire, en opposition au théâtre officiel type Comédie Française haut lieu de la culture bourgeoise. Il faut dire qu’au XVIII° siècle et début du XIX° on ne parle pas de cirque mais de théâtre équestre et leurs salles comprennent généralement en plus d'une piste une scène. A cette époque le cirques devait présenter des mimodrames avec des exercices équestres aux côtés d'animaux savants, acrobates et hommes forts et cela sans utiliser la parole. Et ce n’est qu’en 1864 suite à une ordonnance de Napoléon III sur la liberté du spectacle, que les circassiens vont être autorisés à s’exprimer oralement sur la piste. Bref le cirque est sérieusement encadré, non pas que les pouvoirs publics craignent un quelconque discours politique. En effet à la différence du théâtre, la piste propose un spectacle sans risque, la jonglerie, les équilibres ou l’acrobatie ne délivrent aucun message. Non cette prohibition du verbe à seulement pour objet de conserver le monopole de la parole au théâtre, lui-même fortement inséré par la règle des 3 unités (temps, lieu et action).

 

De nos jours on remarque toujours une coupure culturelle entre le monde de la piste et celui de la scène. Ce dernier est largement couvert par les médias, tandis que le premier s’il n’est pas catalogué de nouveau cirque, semble boudé par les leaders d'opinion car, le cirque est comme tout le monde le sait un spectacle pour enfants. Ce qui est, comme on le sait une erreur, que dis-je un manque total de culture circassienne. Si le cirque est un spectacle où l'on peut emmener les enfants il n'est pas conçu à priori pour leur univers.

Une étude du Ministère de la Culture, dirigée par Laurent Babé vieille de 10 ans, indique que seulement 22% des  Français de 15 ans et plus, déclarent n’être jamais allés à un spectacle cirque au cours de leur vie, tandis que 42% ne sont jamais allés au théâtre.  Le cirque attire plus que le théâtre. Ce taux au cours des 12 derniers mois souligne que la rencontre du cirque au cours de la vie touche un nombre très important de Français. En effet, avec un taux de 14% de fréquentation au cours des 12 derniers mois, le cirque est la 3ème catégorie la plus fréquentée, derrière les spectacles de rue (34%) et le théâtre (19%). Cette sortie au spectacle touche un bassin de 6,9 millions d’individus, assez conséquent en comparaison du théâtre (9,4 millions), compte tenu d’une offre moindre par rapport à l’offre théâtrale en France. Comme on le voit le cirque est un spectacle loin d'être négligeable et fort apprécié des Français mais bien absent des médias français.

En conclusion une ordonnance de 1945, définit comme spectacles de curiosité : les théâtres de marionnettes, cabarets artistiques, café-concerts, music-halls, cirques, spectacles forains, exhibitions de chant et de danse dans les lieux publics. Et dans l'esprit de cette ordonnance, il semble que le trait commun  à  ces spectacles, et qui justifie le régime strict qui leur est appliqué, soit leur absence de relation à la liberté de la pensée et de la création artistique. Edifiant non !

Commenter cet article