Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

"Extra" au Cirque d’Hiver

Publié le 4 Janvier 2019 par cirk75 in Programmes

Il y a quelques années Léo Ferré chantait "C'est extra". Est-ce en souvenir de cette chanson que la famille Bouglione a appelé son spectacle 2018 ainsi ?

Elle seule peut répondre à cette question ?

Mais pour nous spectateurs, est-ce que cette nouvelle production Bouglione est Extra ?

Chacun aura sa réponse mais ce qui est sûr c’est, qu’Extra veut dire excellent, merveilleux ou supérieur. Et si certains numéros peuvent être ainsi catalogués, ce n’est pas le cas de la cavalerie présentée par Joseph Bouglione Jr. Ce numéro n’est ni digne de son nom ni de son prénom. Et sa présentation doit même recourir à l’aide de 2 garçons de piste ainsi que des services de sa sœur Régina. Tout cela n’est pas digne du fils d’Emilien (voir blog20/12/2014) qui en son temps fut un cavalier émérite couronné en 1974 par un Clown d’argent . Si Joseph Bouglione Jr (voir blog26/01/2017) fut un fildefériste extraordinaire et aujourd’hui un metteur en piste de grand talent, son actuel présentation de la chiche cavalerie Bouglione est à oublier le plus vite possible et passons à autre chose.

Par contre le retour sur cette piste d’Yves Nicols et de sa charmante partenaire Ambra Faggiori est Extra. En effet après une première apparition en 2014 dans le spectacle Géant, où ils nous avaient gratifiés d’un duo aérien physique et vocal. Cette année toujours aux tissus aériens ils présentent un numéro de haut vol avec, notamment une rattrape d’Ambra sur les pieds de son époux et un splendide déroulé final de cette dernière, sous une pluie de paillettes, qui commence tout en haut de la coupole pour finir dans les bras d’Yves. Oui voilà deux artistes qui en 4 années ont su totalement se renouveler  tant au niveau scénographie, costumes ou nom. Ils se nomment aujourd’hui "Golden Dream" car leur corps est maquillé d’or.

Etaient aussi du programme 2014, les Flying Mendonça qui au trapèze volant assurent cette année le minimum syndical, avec une voltigeuse en plus, un voltigeur en moins et, lorsqu’ils faillissent au triple ils ne recommencent pas, oublions ainsi la loi sacrée de la piste "on recommence quand on loupe".

Coté extra aussi : l’acrobate russe Andrey Romanosky qui marche en faisant à chaque fois le grand écart et qui pourrait passer même dans un trou de serrure  tant il est souple. Le Duo Frénésie au mat chinois qui nous propose avec sensualité toutes les facettes de cet agrès. Le prodigieux japonais Ty Tojo qui jongle facilement avec 7 balles. Livui Todor renouvelle complètement le numéro des assiettes chinoises en y ajoutant un intrus à 4 pattes qui joue et se joue de son maître pour la plus grande joie du public. La suissesse Cloé Gardiol dans un numéro plein de grâce et de charme s’envole sur son cerceau aérien. Et n’oublions pas Regina Bouglione qui quittant cette année le cheval, nous propose un charmant numéro avec des colombes.

Toujours côté Extra et taille XXXL,  Elvis Errani, (clown de bronze 2014) nous présente ses 3 imposantes partenaires quinquagénaires, pesant chacune entre 3 ou 4 tonnes dans un numéro rythmé avec des proboscidiens.  L’une Baby fait notamment un passage au-dessus de 3 jeunes femmes allongées sur le sol et selon les directives vocales d’Elvis reste en équilibre sue deux pattes, un beau moment de complicité.

Rayon comique, les frères Wolf proposent des cascades comiques et les trépidants Steve & Ryan avec leurs 3 entrées comiques ravissent le public avec leur entrain et leur gaieté.

Extra est présenté comme d’habitude avec grand professionnalisme par Michel Palmer (voir blog27/03/2015), est habillé musicalement par l’orchestre de Pierre Nouveau (voir blog13/12/2016). Enfin comme chaque année les Salto Dancers enchantent les petites filles comme les papas. 

Extra un spectacle classique et familial... et cette année Alberto Caroli (voir blog21/11/2015), le régisseur est absent.

Commenter cet article