Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les cirques Bouglione & Jean Richard font chapiteau commun en 1976

Publié le 28 Septembre 2018 par cirk75 in Cirques d'hier

Il y a plus de 40 ans du 23 avril au 31 août 1976, le cirque avait été fort bien accueilli à Paris et plus particulièrement dans les prestigieux Jardins des Tuileries, où un immense chapiteau, en l’espèce l’hippodrome de 6 000 places de Jean Richard (voir blog17/12/140) ), avait réunis pour la première et la seule fois deux grands noms du cirque français, comme vantait la communication de cet événement.

Organisé sous le double patronage du Secrétariat d’Etat à la Culture et de la Ville de Paris, avec le concours d’Yves Mouroussi, Président d'honneur du "Monde Festif en France", principale association des forains de France, cette manifestation se voulait un Barnum à la française, c’est du moins ce qui était annoncé à l’époque.

Lors de ce spectacle, présenté par Bernard Dutant, les numéros défilaient, tel un inventaire à la Prévert, on pouvait notamment applaudir "La Poste" présentée par Lucien Gruss, des cascades réalisées par Yvan Chiffre, 3 otaries présentés par Barbara Morris, 6 éléphants du cirque Robert’s  Bros, 8 lions proposés par Antoine Bauer, et n’oublions pas la cavalerie d’Alexis Gruss Sr (voir blog19/12/11).

Au rayon de l’acrobatie, le funambule Karindas, les Belios aux barres, Jacky et Isabelle Gruss à la perche aérienne, les 8 Pironcovi du cirque national de Bulgarie dans un numéro de bascule, les moments de rire étaient confiés aux Bario (voir blog26/01/11), et à Jacko & Little Billy.

Mais le point d’orgue de ce spectacle restent 11 trapézistes dans le ciel du chapiteau, autrement dit la conjugaison de 2 troupes de trapèze volant opérant simultanément Les Tonitos, et Les Osler Del Cane du cirque Pinder. Une pure merveille, un grand moment de cirque selon les observateurs de cette époque.

Heureux temps où les cirques avaient le droit de cité à Paris, aujourd'hui relégués  sur la Pelouse de Reuilly (voir blog20/06/18) désormais ils sont interdits dans Paris intra-muros, depuis 1977. 

Signalons que deux années plus tard, à Paris en 1978, sous l'égide de l’Association Française du Cirque, les cirques Amar, Bouglione, les cirques Jean Richard et Pinder Jean Richard présenteront un spectacle commun, mais ceci est une autre histoire.  

Commenter cet article