Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les Quinconces: une esplanade magique pour les cirques

Publié le 13 Juin 2018 par cirk75 in Bâtiments

Si bien trop de villes mettent le cirque à l'index (voir blog04/10/13), d'autres au contraire se font un honneur de bien les recevoir. Parmi ces dernières la ville de Bordeaux est à citer en exemple. La Municipalité  met depuis fort longtemps à la disposition des entreprises de spectacle un vaste endroit situé en son centre, bordé d’arbres plantés en quinconces, et  occupant une surface de  12 hectares, dont 6 d’espaces verts. Ce qui fait de l’Esplanade des Quinconces la plus grande place d'Europe.  Décorée, à l’est par deux colonnes rostrales et, à l’ouest, par le Monument aux Girondins cette place  bien connue des circophiles,  permet l’organisation toute l’année de nombreuses manifestations populaires comme la  Fête du Fleuve, la Fête du Vin, la à la brocante, la Foire aux plaisirs, des concerts, des sportives, et c'est un emplacement rêvé pour les cirques…

Et c'est ainsi que de façon régulière les plus grands cirques français viennent planter leur chapiteau et installer leur zoo sur cette place. La surface disponible et la situation en centre-ville ne sont sans doute pas étrangères à cet attrait des arts de la piste pour la ville de Bordeaux. Le public lui  aussi fidèle à ces rendez-vous, voient des chapiteaux rester généralement en place pendant une longue période.

Cette fidélité des cirques s'établit selon un calendrier qui reste assez stable d'une année sur l'autre. Ainsi chaque année le premier cirque à s'installer dès le mois de janvier est Arlette Gruss, qui dans un premier temps répète son nouveau programme avant de la proposer en avant-première aux bordelais . Depuis plus de 10 ans les cirques Puis Amar et Pinder eux aussi avec leurs caravanes et leur ménagerie plantent leur chapiteau pour proposer aux Quinconces, leur programme faisant de la  capitale de l'ancienne  Guyenne une ville où les arts de la piste se sentent chez eux...

Commenter cet article