Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Napoléon Rancy (1866-1932),

Publié le 27 Mai 2018 par cirk75 in Personnalités

Peu de mères ont prénommé leur fils Napoléon. A part Maria Letizia Buonaparte et Hortense de Beauharnais qui toutes les deux ont eu deux fils empereurs, Olive Rancy voulait-elle que son fils cadet soit l’empereur de la piste en le prénommant Napoléon. On ne le saura jamais, car très curieusement on trouve peu de renseignements sur le fils cadet de Théodore Rancy (voir blog11/02/11) et d’Olive Loyal.

En lisant sa courte biographie on note que Napoléon Rancy fut un éphmère directeur de cirque et qu’il est décédé le 6 mars 1932, d’un accident de taxi à Paris boulevard des Batignolles et cela quinze jours avant le début de la tournée 1932 de son cirque itinérant à structures métalliques. Mais commençons par le commencement.

Ecuyer et cavalier réputé le cadet des Rancy, né en 1866 épouse Marie Gallici la fille d’un directeur de théâtre ambulant, avec qui il aura trois enfants Théodora future épouse de Louis Bureau, Sonia, et Henri qui se mariera avec la reine du diabolo : Tilly Price.

A la mort du patriarche Théodore, Napoléon et son frère Alphonse aidés par leur mère, prennent la direction des cirques familiaux de Genève, de Lyon et du chapiteau. Un moment ils eurent l’idée d’un nouveau projet, transformer l’Hippodrome de la Place Clichy (voir blog23/03/18) en cinéma avec orchestre. Malheureusement les deux frères ne tombèrent pas d’accord et trois ans plus tard en 1900 ils se séparent ne gardant en gestion commune que les deux cirques stables. Napoléon très intéressé par les progrès de la science rapidement se révèle comme un technicien hors pair pour les éclairages électriques. Il va dans un premier temps continuer de s’intéresser au 7ème art, en créant un cinéma ambulant dans des salles de location. Puis il proposera une attraction foraine nommée "Venise" dans laquelle les voyageurs embarquaient sur un bateau. Puis une fois installés ils naviguaient le long d’un petit canal, ensuite traversaient la cité des Doges grâce à des images qui circulaient des deux côtés du bassin. Ce fut un grand succès populaire, mais bon sang ne saurait mentir. Et en 1910 il va créer son propre chapiteau, un deux mats de 40 m de diamètre, pour sillonner la France sous le nom de cirque N. Rancy, ceci afin de se distinguer de celui de son frère qui utilisait pour son établissement le nom Rancy sans prénom.  

Napoléon Rancy (1866-1932),
Napoléon Rancy (1866-1932),
Napoléon Rancy (1866-1932),
Napoléon Rancy (1866-1932),

Les spectacles donnés par Napoléon Rancy étaient de grande qualité, mais ne présentaient pas de fauves, car réputés trop dangereux. Lui-même se gardait du moins un certain temps la présentation des numéros équestres perpétuant ainsi les numéros de cavalerie qui en avaient fait la renommée du nom Rancy. Les chapiteaux des deux frères vont faire de bonnes affaires d’autant qu’ils s’arrangent pour ne pas se concurrencer.

Suite à l’accident mortel décrit précédemment, le cirque Napoléon Rancy cessera son activité en 1932. Par contre l’enseigne sera reprise 14 ans plus tard par son fils Henri, avant de la transmettre à sa fille Sabine (voir blog 17/12/15) qui s'y imposera progressivement à partir de 1962 avec son époux Dany Renz (voir blog17/06/12).Mais cela est une autre histoire.

Voilà c’est à peu près tout ce que l’on sait de cet autre Napoléon, autrement dit peu de chose…

Commenter cet article