Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les déconvenues financières du cirque Pinder (2ème époque), des Spiessert à Jean Richard0

Publié le 9 Mai 2018 par cirk75 in Cirques

En décédant en janvier 1971 Charles Spiessert  laisse à ses  3 fils Serge, Willy et Jimmy (voir blog13/01/13) non seulement  la direction du cirque Pinder (voir blog13/01/16) mais aussi  la tournée 1971. Mais privé du concours financiers de l’ORTF dont le contrat avait pris fin en 1970 et ne bénéficiant non plus de la publicité diffusée sur les radios et télévisions publiques, et rencontrant aussi de graves difficultés pour lesquelles ils n’étaient manifestement pas préparés -les frais ne cessant d’augmenter- le Cirque Pinder connut pour la deuxième fois de graves difficultés économiques.  Quarante ans après l’acquisition par les Spessiert d’un certain Hippodrome Géant, Pinder est en 1971 de nouveau à vendre.

 

Jean Richard en rachetant directement à la famille Spiessert les actifs de cette piste mythique réalise ainsi un de ses rêves de gamin : être le patron de ce cirque qui est rebaptisé en 1972 "Cirque Pinder Jean-Richard".  Au cours de cette 1ère tournée de l’ère Jean Richard, les frères Spiessert gardèrent leur fonction et Serge en devient le directeur. 

Ce rêve prendra fin neuf ans plus tard, le 24  juin 1983, par la liquidation judiciaire de la société "Chapiteaux Spectacles" ordonnée  par le Tribunal de Commerce de Senlis, qui confie en location-gérance jusqu’à la fin de l’année avec promesse d’achat du Cirque Pinder, mais aussi le Cirque Jean-Richard à la "Société Promogil" de Gilbert Edelstein.

L’acteur conservant de son côté le zoo d’Ermenonville et la Mer de Sable, mais ceci est une autre histoire.

Commenter cet article