Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Gilbert Edelstein, un commercial né

Publié le 13 Mai 2018 par cirk75 in Personnalités

Né le 20 juillet 1938 à Lyon, de parents négociants dans le textile Gilbert Edelstein, est une personnalité importante du monde du cirque français et grand défenseur du cirque avec une piste occupée par des acrobates, des clowns, des animaux... Président du Syndicat National du Cirque , mais il est surtout connu du grand public en tant que PDG de Promogil, (Promo comme promotion et Gil comme Gilbert), société d’’exploitation des Cirques Pinder et Jean Richard.  

Mais rien au départ ne le prédisposait à œuvrer dans le monde circassien. En effet il débute dans le commerce familial comme vendeur de tissus où il apprend vite les ficelles du commerce. Puis plus passionné par les spectacles que par l’étoffe, il un temps il devient organisateur de spectacles et propose dans les années 60 des orchestres de rock régionaux mais aussi un chanteur prénommé "Hector et ses Médiators", connu selon Dutronc comme le champion de la provocation. Parallèlement il ouvre dans sa bonne ville de Lyon un restaurant nommée "La Cruche", qui devient rapidement un rendez-vous pour les artistes locaux. Et en 1967 grâce à un ami commun, André Wylar, il fera la connaissance de Jean Richard qui lui proposera quelques années plus tard de prendre en charge les galas de la Société Chapiteaux Spectacles que le comédien a créé pour gérer ses cirques.

Mais en 1973, le 10 mai, Jean Richard suite à un très grave accident de voiture, doit délèguer à des proches pas toujours compétents une grande partie de la direction de son groupe de spectacles. Il faut dire que cet accident de la route survient, après une série de déboires dans les activités circassiennes de l’acteur, ce qui désorientent la gestion de la Société Chapiteaux Spectacles et rendent l’entreprise ingouvernable. Bref Gilbert Edelstein est remercié et doit quitter Jean Richard pour prendre en charge les ventes annexes, mais aussi l’organisation des galas de Noël ainsi que la régie publicitaire chez Amar, cirque appartenant dorénavant à Firmin Bouglione. Pour gérer ses activités commerciale, Gilbert Edelstein crée la Société Promogil, et devient un temps le concessionnaire des produits dérivés chez  Bouglione, Amar, Albert Rancy et au cirque d’Hiver de Paris.

Mais suite à la faillite en 1983, des chapiteaux Jean Richard, Gilbert Edelstein se porte acquéreur et devient le propriétaire des cirques Jean-Richard et Pinder Jean-Richard (voir blog10/05/10). En quelques temps il redresse les comptes en appliquant de nouvelles techniques de vente, depuis copiées par tous, pour attirer les spectateurs. Ainsi il prospecte les Comités d’entreprise, les groupes scolaires, les maisons de retraite, les mairies, les associations locales pour remplir les gradins, il propose notamment le célèbre "2 places achetés 1place offerte", il utilise aussi le nom Pinder pour multiplier les galas de bienfaisance, et signe des contrats avec de nombreuses marques (Corgy Toy, Majorette, Altaya, Minicirque) pour utiliser l’image de son cirque. Bref les affaires sont prospères , Pinder devient ou redevient un établissement renommé et prospère, jusqu’au 2 mai 2018, jour où la Société Promogil a été placée en liquidation judiciaire par le Tribunal de Commerce de Créteil (voir blog07/05/18) , avec l’espoir, selon Gilbert Edelstein, de repartir cet été en tournée.

 

Alors, attendons la suite et espérons la, car le paysage circassien français ne peut se passer d’un cirque légendaire et centenaire comme Pinder… mais ce futur ne pourra se faire sans de profonds changements et notamment dans les programmes (voir blog12/05/18) mais pour cela Gilbert Edelstein vendeur né doit bien avoir encore par devant lui quelques recettes, alors à suivre…

Signalons qu'en 2003 est paru aux éditions Mango, un livre signé Christian Boner et François Cazenave relatant avec force détails l'aventure circassienne du père de Sophie et Frédéric Edelstein deux artistes renommés du monde du spectacle et de la piste (voir blogs 27/03/13 & 12/04/13). Ouvrage que l'on peut trouver sur la toile.

Commenter cet article