Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Fin avril dispersion de la collection Campion

Publié le 4 Avril 2018 par cirk75 in Economie

Issu d’une famille de forains, clown lui-même dès ses 6 ans dit-il, Marcel Campion est depuis toujours un fervent défenseur de la fête foraine dont il est devenu un acteur incontournable et le principal représentant de sa corporation.

Collectionneur acharné, tout le long de sa vie il a accumulé manèges, carrousels, limonaires et autres trésors de l'art forain qu'il avait entreposés dans une remise à Pontault-Combault. Le Roi des Forains comme il aime se définir avait un rêve secret créer un musée d’art forain, mais devant le non intérêt des pouvoirs publics, il vient de décider de tout vendre, hormis la grande roue qu’il conservera pour son commerce.

En plus de 50 ans, il a eu à cœur de préserver l’âme de la fête foraine et son patrimoine. Plusieurs de ses manèges  sont passés à la postérité en apparaissant dans des films signés Claude Lelouch, Woody Allen ou de  Chantal Lauby.

La vente Campion comprends une dizaine manèges anciens, dont la plupart est en état de marche. Le plus ancien est un "Tape-cul" de 1880, estimé 40 000 €, aux riches décors et, qui fut en 1995 l'une des vedettes de l’exposition "Il était une fois la fête" organisée à Paris au parc de La Villette.

Seront également vendus une vingtaine de chevaux de bois, huit roulottes, dont une de 1920  avec à l’intérieur un petit poêle en fonte et un lit baldaquin emberlificoté, quatre limonaire, de magnifiques automates dont  Monsieur Kheudj’Shi, le mari de Madame Irma, avec sa tête de cire, ses yeux qui roulent et sa boule de cristal qui s’allumait lorsqu’on met une pièce.

Autre pièce exceptionnelle un  carrousel de 1900 comprenant  24 chevaux en bois, sculpté et laiton, ainsi qu'un camion forain ayant appartenu au grand-père de Marcel Campion et dont la légende indique qu'il aurait servi de taxi pendant la bataille de la Marne en 1914.

Aujourd'hui Marcel Campion en choisissant de se séparer de cet ensemble, souhaite transmettre ces objets et toute la magie qu’ils représentent à d’autres collectionneurs passionnés comme lui

Au total plus de 400 manèges et objets de fêtes foraines dont beaucoup du XIXe siècle seront vendus aux enchères le 26 avril prochain. Préalablement une exposition publique de cette collection sera organisée à Paris (6, avenue Hoche).du 21 au 25 avril par la maison Cornette de Saint Cyr chargée de la vente de la collection Campion.

Alors pourquoi pas aller y faire un tour...

 

Une précédente vente organisée en 2011 par la même étude, celle de Fabienne et François Marchal un couple passionné d'art forain, avait permis de disperser plus de 600 pièces dont des chevaux de bois qui avaient atteint 70 000 €.

Nous verrons avec la vente Campion si les prix en art forain ont augmenté ou au contraire se sont tassés.

Commenter cet article