Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Monument aux forains de Rouen (1931)

Publié le 12 Avril 2018 par cirk75 in Bâtiments

Pendant le conflit 14-18,  les banquistes, durent cesser leur activité et les hommes furent mobilisés. Les saltimbanques comme l’ensemble de la population ont  payé un lourd tribut lors de cette guerre, aussi désireux de commémorer le souvenir de leurs chers disparus, Alphonse Rancy, le gendre de François Bidel (voir blog01/04/18) au nom de la grande et la petite banque fonda un comité chargé d'édifier un monument commémoratif aux "Forains morts pour la France".

Dans un premier temps il fut envisagé de l’ériger à Paris ou dans la proche banlieue, mais suite au refus de la mairie de Paris et celle de Neuilly, les gens du voyage ne sont pas toujours bien vus. Rouen, ville bien connue des Rancy, accepta le monument. Rappelons que lors de la Foire Saint Romain, chaque année de nombreux forains se réunissent chaque année fin octobre-mi-novembre dans la préfecture normande.

Le 27 novembre 1930, Rouen donna son accord pour l'implantation de cette stèle, place du Boulingrin, au cœur même de la foire et non loin de l’emplacement du Cirque de Rouen (voir blog03/10/17) aujourd’hui démoli. L’inauguration de ce monument, érigé d’après une maquette du sculpteur real del Sarte eu lieu le 15 novembre 1931. Il comprend : un hémicycle de 11 mètres comprenant 4 colonnes, surmontées d'un fronton où sont gravés les mots suivants:  "Aux Forains morts glorieusement 1914 Pour la Patrie 1918. "

Le 17 août 1942, au cours d’un bombardement une torpille décapita un des lions. La restauration fut assurée par Real del Sarte, qui confia le travail au sculpteur rouennais Richard Dufour. A l'issue des travaux, on apposa au pied de la statue une autre plaque portant  cette inscription :

 "A nos morts de la guerre 1939-1945 soldats, requis, déportés, victimes de l'extermination et du nazisme"

En 1974 afin d’élargir la chaussée, on dut déplacement ce mausolée qui fut transféré à quelques mètres, à l'angle formé par le bas de la rampe Saint Hilaire, la rue des Marronniers et le boulevard.

De nos jours, le Monument aux Morts est fleuri lors des commémorations des deux guerres mondiales mais aussi à chaque inauguration de la Foire Saint Romain par la Reine des Forains par  une délégation de forains et d'élus municipaux.

Commenter cet article