Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

The last Circus (Balada Triste de Trompeta) 2010

Publié le 27 Mars 2018 par cirk75 in Cinéma

Le cinéma a souvent utilisé les arts de la piste comme lieu d’intrigue où se déroule l’action. Témoin ce film espagnol ultra violent et à ne pas mettre devant tous les yeux,  écrit et réalisé par Álex de la Iglesia,  relatant une équipée se déroulant pendant la période franquiste en Espagne.

Le scénario  relate qu’en 1937, en pleine Guerre civile espagnole les troupes républicaines forcent  les artistes d’un cirque à se battre de leur côté. Le Clown (Santiago Segura) massacre des dizaines de troupes nationalistes, armés seulement d'une machette, avant d'être désarmé et fusillé. Des années plus tard, en 1973 à la fin de l'ère franquiste, son fils Javier (Carlos Areces), trouve du travail en tant que clown triste dans un cirque où il va rencontrer un invraisemblable panel de personnages marginaux, comme l’homme canon, le dompteur d’éléphants, un couple en crise, dresseurs de chiens mais surtout un autre clown Sergio (Antonio de la Torre) un homme rongé par la haine et le désespoir. Pour les beaux yeux de la belle Natalia (Carolina Bang) la plus belle mais la plus cruelle femme du cirque, les deux clowns vont alors se livrer une bataille mortelle pour conquérir le cœur de la belle acrobate.

The Last Circus plaira aux fans adeptes des œuvres satirico-gore et fait partie de ces nombreux films qui font jouer les clowns dans un registre morbide voire angoissant, ce qui nécessite de la part du spectateur une force intestinale relativement vigoureuse.

Commenter cet article