Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Une leçon de maintien au cirque Fernando, par Maurice Blum, (1832-1909),

Publié le 17 Mars 2018 par cirk75 in Art

Nous sommes en 1878, sur la piste du cirque Fernando (voir blog01/07/12) le peintre, aquarelliste et graveur Maurice Blum a représenté un cheval, trois chiens, un singe, un tambour ainsi qu’un personnage aisément reconnaissable. Il s’agit de Boum-boum, le clown médecin Géronimo  Medrano (voir blog17/10/11) si reconnaissable à son maillot et son collant noirs décorés de fleurs et à sa perruque de chanvre hérissée de houppettes.

Cette toile se nomme "Leçon de maintien au cirque Fernando" elle nous montre Medrano une canne à la main, montrant au chien faisant le beau sur un cheval comment il faut se tenir avec grâce en équilibre. A sa gauche  un singe est à califourchon sur un gros chien noir, et un troisième  toutou semble attendre en faisant la sieste. Rien qu’à l’attitude de cet animal on ressent que l’on assiste à une répétition, cette impression est renforcée par l’absence de spectateurs sur les gradins du cirque.

Le peintre ne semble intéressé que par cette scène aussi, s’est-il contenté de peindre cette partie de la piste et rien d’autre.  Il va à l’essentiel et ne nous montre aucun autres détails de cette salle. Enfin sa palette de couleurs utilise principalement les couleurs froides suggérant ainsi que tous les éclairages ne sont pas utilisés pour cette mise en piste.

La silhouette si reconnaissable de Boum-boum Medrano

La silhouette si reconnaissable de Boum-boum Medrano

Maurice Blum a, de 1846 à 1850 étudié à l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon, ville où il est né et où il présente pour la première fois au Salon de 1858 deux portrait du mariage d’Henri IV avec Marie de Médicis. Puis il monte à Paris pour suivre les cours d’Eugène Delacroix , de François-Edouard Picot et de Alfred Stevens. Une fois installé à Montmartre, non loin du cirque Fernando, il va proposer entre 1864 et  1891 de nombreux  portraits, scènes d’intérieurs; mais aussi des scènes de cirque comme ce très intéressant  tableau qui nous montre l'importance qu'a le maintient du corps dans un numéro, une discipline aussi indispensable que l'acrobatie pour être un véritable artiste de la piste.

Maurice Blum un peintre totalement ignoré de nos jours...

Commenter cet article

Gomont 30/06/2019 22:14

Bonjour, je m intéresse à Maurice blum et je voulais savoir si vous aviez des informations comme par exemple le nom de sa femme ou ses enfants ? Merci beaucoup

cirk75 01/07/2019 20:49

Malheureusement je ne suis pas en possession de ces informations