Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Western Circus, la BD au Cirque

Publié le 7 Février 2018 par cirk75 in Livres

En ce moment et jusqu’au 4 mars la Cinémathèque de Paris et le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme présentent, à l’occasion de la commémoration des quarante ans de la disparition de René Goscinny, une rétrospective consacrée à celui qui a donné ses lettres de noblesse au 9ème art.  Si les histoires qu’il a imaginées ne se passent jamais dans le milieu circassien, et pour cause du temps du petit Gaulois, du Vizir acariâtre ou d’Oumpah-Pah le peau rouge, le cirque n’avait pas encore été inventé par un certain Philip Astley (voir blog07/06/15), Goscinny fait tout de même une exception avec la cinquante-cinquième histoire de la série Lucky Luke intitulée Western Circus et parue en 1969 dans le magazine Pilote.

Cette BD dessinée par Morris permet ainsi au célèbre cowboy qui "tire plus vite que son ombre" de faire une incursion dans le monde de la piste où il rencontre le capitaine Erasmus Mulligan le directeur du Western Circus. Ce dernier est dessiné avec la trogne de l’acteur comique américain W. C. Fields (voir blog10/05/12), qui rappelons-le dans sa jeunesse fut monteur, soigneur d’éléphants, musicien et jongleur dans un cirque. Il a tourné dans de nombreux films dont certains ont la piste aux étoiles comme thème, notamment "Sally fille du Cirque" (voir blog26/01/16). Dans la BD le capitaine Erasmus Mulligan est aussi dompteur d'un lion végétarien est marié à Wanessa la trapéziste du cirque. Ils ont une fille Daphné écuyère et lanceuse de couteaux émérite et un gendre Zip Kilroy sur la piste le clown Zip, et le partenaire de son épouse pour le lancer de couteaux. La ménagerie comprend aussi un éléphant nommé Andy et des chevaux qui sont eux stupéfaits quand ils voient Jolly Jumper siffler son cow-boy pour qu'il vienne.

L'intrigue imaginée par Goscinny met en scène Zilch dit DD (dent de diamant) un riche organisateur du grand rodéo annuel, qui voit en l'arrivée du Western Circus un concurrent qu’il faut à tout prix éliminer. Pour cela il engage Rattlesnake Joe, qui a peur de tout ce qui est un comble pour un un  tueur à gages et qui n'arrive même pas à tuer un éléphant dans un couloir tant ce dernier l'effraie. 

Comme Lucky Luke veille sur toute la troupe circassienne et devient même vedette de la piste, à la fin, tout est bien qui finit bien. Zilch dit DD et le capitaine Erasmus Mulligan directeur du cirque deviennent associés pour organiser une tournée dans toute l'Europe.

Parmi les nombreux gags qui parsèment cet ouvrage et dus à l’imagination fertile de Goscinny, notons des indiens qui s’interrogent sur la signification du maquillage  du clown qu’ils prennent pour des peintures de guerre, ou Jolly Jumper funambule et sautant à la corde avec Luky Luke sur son dos.

En 1991 cet album a fait l’objet d’une adaptation pour la série animée Lucky Luke, mais qui n'a pas le charme incommensurable de cet album.

Commenter cet article

shana lilie 08/02/2018 01:35

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

Angeline 07/02/2018 17:31

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers très intéressant. mon blog sur pseudo. à bientôt.