Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

L’entrée en piste d’un carnet de timbres sur les arts du cirque

Publié le 25 Janvier 2018 par cirk75 in timbres

La Poste édite régulièrement des timbres vantant les arts de la piste (voir blog31/03/16). Le 30 septembre dernier une série de 12 vignettes postales autocollantes (affranchissement lettre verte) a été émise qui représente les principaux numéros que l'on peut applaudir au cirque. Ces 12 illustrations de ce carnet sont dues au talent du graveur Séverin Millet qui est a créé dans un style naïf 12 images représentant, de bas en haut et de droite à gauche, Cerceau aérien, Éléphant dressé, Prestidigitateur, Clown blanc, Dresseuse de fauve, Équilibriste, Pyramide humaine, Clown Auguste, M. Loyal, Monocycle, Voltige équestre et Sangles.

Avec cette nouvelle série la poste dans le document 1er jour a fait œuvre de pédagogie en imprimant un petit historique sur les arts de la piste  que voici:


Depuis le début du XXIe siècle, le cirque fait partie des arts du spectacle. Aussi bien la musique vocale instrumentale, que la danse et le théâtre, la pantomime, la poésie chantée et d'autres formes d'expression encore. Les arts du cirque recouvrent de nombreuses expressions culturelles qui reflètent la créativité humaine et que l'on trouve également, dans une certaine mesure, dans de nombreux autres domaines du patrimoine culturel immatériel. 

Les trapézistes, les jongleurs, les écuyers ou écuyères, les funambules évoluent dans l'air, avec adresse et virtuosité. Des animaux comme les tigres, les éléphants, les chevaux, les lions ... évoluent dans un cercle restreint sous la direction d'un ou plusieurs dompteurs. Tous défient les limites, tous défient le danger. Le cirque, c'est, comme la vie, un exercice d'équilibre. 

Le cirque est aussi le monde de l'illusion. C'est le jeu entre apparences et réalité avec ses clowns, ses mimes, ses prestidigitateurs. Le cirque, c'est le burlesque et la poésie, les rêves, la féérie, les couleurs (traditionnellement le bleu, le jaune et le rouge), l'étonnement...  Le cirque évolue, élargit ses formes d'expression. L'utilisation des animaux est contestée actuellement par certains, dans la préoccupation du respect de l'animal. Certains cirques donc ne les mettent pas en scène du tout. Les arts de la rue, le théâtre se rapprochent des arts du cirque. Mais tous sont des mondes où l'énergie circule, le silence et le bruit ou la musique ponctue les actions, un monde à l'atmosphère très particulière où les prouesses et donc l'émerveillement sont toujours  au rendez-vous.   

Commenter cet article