Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Borra, pickpocket de père en fils

Publié le 14 Janvier 2018 par cirk75 in magicien

Sous la dénomination de Borra, deux artistes se sont sur la piste succédés, il s’agit de Boris le père (1921-1998) et de Charly le fils. Pourtant rien au départ n’avait préparé Borislav Milojkowic, le père  à devenir un célèbre artiste pickpocket. La légende raconte que dès 12 ans il avait fait son miel des trucs des voleurs à la tire qui sévissaient à Jagodina, ville serbe en découvrant l’art de détourner l’attention d’une personne afin de lui substituer à son insu divers objets lui appartenant. Dans un premier temps Borislav Milojkowic  s’essaye auprès de ses camarades puis met au point son numéro qu’il rode et commence à se produire à Sarajevo dans les cabarets et autres music-hall, sous le nom de Borra. Et son numéro est si habile qu’en 1948 il officie sur la piste du Cirque danois Schumann, ce qui va  lui ouvrir les portes des plus prestigieux établissements européens. Et c’est ainsi qu’ont pu le voir au Cirque d’Hiver, chez Bertram Mills, Jean Richard, Knie, Krone, Medrano, Price, Sabine Rancy Strassburger …

Son numéro était réglé comme du papier à musique, et comprenait deux moments. Avant le début du spectacle et sous les traits d’un banal placeur, il accompagnait certains spectateurs jusqu’à leur place en leur dérobant au passage et sans qu’ils s’en rendent compte, montre, portefeuille, stylo, lunettes, cravate, bretelles … Puis environ une heure plus tard généralement en fin de première partie du programme, il faisait son entrée, habillé soit en prince oriental ou soit en habit sombre agrémenté d’une cape et coiffé d’un chapeau haut de forme et se  présentait ainsi : "Bonsoir, je m’appelle Borra, avec deux R". Il commençait par quelques tours de magie avec fumée de cigarettes et œufs. Puis une fois cette partie achevée il faisait descendre quelques specteurs sur la piste pour leur rendre et sans jamais se tromper,  leurs biens, qu’il s’empressait de subtiliser une nouvelle fois, pour les restituer à nouveau à leurs propriétaires aussi surpris qu’abasourdis.

Borra Senior

Habile manipulateur et pickpocket, polyglotte, d’un charisme incontestable, Borra, le Roi de pickpockets a fait quelques émules dont son fils Charly qui avait les mêmes dons que son père. Charly fit ses débuts en 1963 chez Knie et reprit à la lettre le numéro paternel, qui produisait sur les spectateurs un effet comique énorme devant l’air abasourdi et ahuri des innocentes victimes de Borra père ou fils.

Borra Junior partie 1

Borra Junior partie 2

Commenter cet article