Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Camp Volant (Marko der Klown) 1931

Publié le 28 Novembre 2017 par cirk75 in Cinéma

Ce film franco-allemand muet, en noir et blanc de 84 mn réalisé par  Max Reichmann d’après un scénario de Benno Vigny,  se déroule parmi la communauté circassienne. Il relate l’histoire d’un directeur de cirque (Thomy Bourdelle) qui provoque un accident dans lequel sa femme est tuée. Le clown Marco (Ivan Kowal-Samborski) est accusé d’être l’auteur de ce crime. Reconnu coupable il passe dix années an bagne. A sa sortie, il reçoit la confession du véritable auteur du crime qui, en mourant, lui lègue son cirque. Mais le clown frustré par la mort de l’assassin cherche à se venger et reporte sa vindicte sur Gloria (Meg Lemonnier) la fille du meurtrier.  Pour cela il en fait sa partenaire et son souffre-douleur.  Mais elle le quitte pour créer avec Bobby Barnes  (Roberto Rey) un artiste dont elle est amoureuse un numéro aérien avec un "Saut de la mort" qui , suite à la jalousie d’une femme (Berthe Ostyn) pourrait de finir tragiquement, le clown Marco comprenant enfin que Gloria n’est pas responsable de ses malheurs passés, lui sauve la vie.  

Comme on le voit ce n’est pas cette trame qui va rendre pour un circophile cette œuvre attractive et captivante. Le seul intérêt c’est que ce film a été tourné pour partie au Cirque d’hiver de Paris et qu’il permet aussi de voir ou de revoir quelques artistes d’antan de la piste comme : Jean Houcke proposant son numéro de Haute Ecole (voir blog11/10/15), Louis Lavata régisseur du Cirque d’hiver, les frères Mangini dans leur numéro de mains à mains, Les Back Warrin ou la contorsionniste Barbara La May (voir blog15/01/2016).

Film de nos jours totalement invisible, il peut néanmoins être entrevu grâce à la revue "Le Film Complet du Mardi" qui dans son numéro n°1269 en a fait son sujet principal.

Commenter cet article