Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

José Batista do Rego, le clown officiel du Cirque Phénix

Publié le 12 Octobre 2017 par cirk75 in Clowns

Pur produit du Zip Zap Circus, école de Cirque fondée en 1992 au Cap en Afrique du Sud, par un ancien trapéziste Brent Van Rensburg, José Batista do Rego dit Joe est un artiste vibrionnant et polyvalent qui avant de trouver son style, s’est essayé à de nombreuses disciplines de la piste : jonglerie, équilibre sur fil, trapèze ou trampoline. On le découvre une première fois dans un numéro comique, où garçon de piste maladroit il sème la zizanie dans le bel ordonnancement d’un numéro de trapèze que tentent d’exécuter Simon et Lionel Chanarine.

Sa fibre comique ajoutée à un dynamisme hors du commun lui permettent de présenter en 2006 avec Arnold Kagisho, un numéro d’acrobatie burlesque. En utilisant un banc les deux compères proposent une suite ahurissante d’enchaînements, de cascades rapides, de pirouettes spectaculaires ou de sauts étonnants et précis. Ce numéro intitulé Joka Boyz est remarqué en 2007 au Festival du Cirque de Demain où les deux complices se voient décerner le Trophée Fratellini  récompensant les numéros excentriques ou burlesques.  Depuis, ce numéro a été présenté avec succès dans moult salles de spectacles de par le monde. Et rien qu’au cirque Phénix José Batista do Rego l’a proposé dans pas moins de quatre spectacles différents avec comme complice selon les productions, Arnold Kagisho, Lizo James ou Trompie.

Depuis le spectacle CirkaCuba, José Batista do Rego peut revendiquer le titre de clown officiel du Cirque Phénix, déambulant entre les numéros, sorte de fil conducteur entre les différents numéros où son dynamisme et son sens inné du comique seul ou avec des complices font merveille.

Et pour CirkAfrica 3 gageons qu’il sera de nouveau présent, pour nous offrir son personnage de voyageur pressé mais bienveillant, sorte de De Funès de la piste à qui forcément il arrive de nombreuses avaries.

Commenter cet article