Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Dernière séance chez Ringling Bros et Barnum & Bailey

Publié le 31 Mai 2017 par cirk75 in cirques étrangers

Dimanche 21 mai 2017 a eu lieu à Uniondale, près de New-York la dernière représentation du" Greatest Show on Earth" autrement dit l’ultime séance présentée par le cirque américain  Ringling Bros et Barnum & Bailey et intitulée "Out of This World"

La fermeture de cet établissement de spectacles, lancée en 1871 par le légendaire Phineas Taylor Barnum (voir blog01/04/2015) a été annoncée en janvier dernier par "Feld Entertainment Inc", une entreprise familiale qui possède plusieurs autres spectacles de tournées comme "Disney On Ice" ou "Marvel Universe LIVE"

Créé en 1871, ce cirque, dont le spectacle repose en grande partie sur des numéros avec des animaux, a pendant des années été confronté à des organisations de défense des animaux, comme "Humane Society of the United States" (HSUS) ou "People for the Ethical Treatment of Animals" (PETA), qui dénonçaient une maltraitance des artistes à quatre pattes. Mais, face à la mauvaise publicité engendrée par ces allégations, l’établissement a accepté en 2011 de payer une amende de 270 000 dollars pour mettre fin à une enquête des autorités américaines. Et après plus de neuf années d'actions en justice, en 2014, "Feld Entertainment Inc" a obtenu 25,2 millions de dollars de dédommagements des groupes d'activistes dont l'HSUS, lorsqu'il est apparu qu'elles avaient soudoyé l'un des témoins de l'affaire.

Mais le mal était fait et en mai 2016, la direction du cirque avait décidé de supprimer le numéro phare et historique celui des éléphants du programme. Cette décision a eu comme conséquence une importante désaffection du publique entraînant une chute des ventes de billets, baisse existant déjà depuis une dizaine d'années.

Le dernier spectacle Ringling Bros. and Barnum & Bailey dans son intégralité

A ce jour plusieurs pays ont partiellement ou totalement interdit la présence d'animaux sauvages sur les pistes de cirques. C'est le cas par exemple de la Finlande, de la Belgique, de l'Autriche, du Portugal, du Grande-Bretagne et du Danemark, ce qui obligent les établissements de ces pays à proposer des spectacles sans animaux, mettant en valeur les numéros sportifs et artistiques, un comble pour un spectacle né à cheval…

Notons aussi que cette tendance actuelle à la suppression sur les pistes des numéros avec animaux sauvages, permet aussi de faire de substantielles économies.

Proposer un numéro par exemple de diabolo, fut-il même le meilleur du monde, coûte moins qu’un groupe de 10 fauves ou éléphants.

Elémentaire mon cher Watson aurait pu dire Sherlock Holmes.

Aujourd'hui le maître mot est économie, et les arts de la piste ne dérogent pas à la règle.   

#Ringling Bros. and Barnum & Bailey

Commenter cet article

Rationaltech 31/05/2017 10:42

Great article,Thanks for sharing.