Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Raoul Monbar, la torpille humaine

Publié le 13 Février 2017 par cirk75 in Aériens

Raoul Delpy, dit Raoul Monbar en plus d’avoir créé et dirigé son cirque (voir blog21/09/2016) fut un gymnaste et un voltigeur renommé. Il s’était notamment illustré en 1902 au cirque Alphonse Rancy en tournant le triple saut périlleux entre les mains de son porteur. Mais excédé de voir que les vrais compétences et les efforts acrobatiques n’étaient pas vraiment payés en retour, il conçut un autre exercice spectaculaire et c’est ainsi qu’il mit au point en 1904 un numéro qui déplaçait les foules, fascinées par la Torpille Humaine.

Raoul Monbar, avec les mécaniciens Chereyer et Javon, avait imaginé un appareil composé d’un plan incliné de 22 mm de haut, sur lequel l’artiste allongé à plat ventre sur un chariot à roulettes dévalait la pente. Et par un système de freinage approprié,  le chariot était stoppé net en fin de course. Le choc lors de cet arrêt projetait le voltigeur vers un trapèze qu’il rattrapait après une trajectoire d’une quinzaine de mètres dans l’espace. Enfin pour regagner le sol l'artiste exécutait un saut périlleux qui se terminait dans un filet.

Si l’idée était simple, il fallait du cran, des nerfs solides et un physique digne d’un athlète de haut niveau, mais de tout cela Monbar n'en manquait pas. Après quelques réglages et quelques bosses, le numéro fut présenté pour la première fois au printemps de l’année 1904 à l’Olympia de Paris. Et avec ce numero Monbar fit pendant 10 ans un triomphe.

Le 2 août 1914 la Torpille Humaine programmée au Cirque de Charleroi fit sa dernière représentation, le lendemain les armées allemandes entraient en Belgique. Monbar regagna la France laissant sur place son matériel qu’il ne retrouva pas en 1918. Il redevint voltigeur au trapèze puis fonda un cirque portant son nom où il présenta même des otaries. Retiré en 1937 des pistes, Raoul Delpy décéda en 1958 et laissa le souvenir d'un artiste hors du commun. 

#latorpillehumaine

Commenter cet article