Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Joseph Bouglione, le directeur artistique des productions Bouglione

Publié le 26 Février 2017 par cirk75 in Personnalités

Véritable enfant de la balle, Joseph Jacques Bouglione dit Joseph Bouglione est né le 26 Novembre 1960 à Paris. Véritable enfant de la balle, son père est le Maître écuyer Emilien Bouglione, sa mère l’artiste de cirque Christiane Hernandez-Bouglione, sa sœur la belle Regina et son frère Louis Sampion. Dans un premier et jusqu'à 16 ans Joseph suit des études, mais profite des congés scolaires pour rejoindre la tournée du cirque familial afin de se familiariser avec les disciplines de la piste.

Dès l’âge de 12 ans, il acquiert de solides connaissances de  diverses disciplines comme la jonglerie, l'acrobatie ou l'équitation. Il se familiarise aussi avec la musique.

Et à 14 ans il fait ses débuts sur la piste familiale, en tant que garçon de piste. Il participe aussi à un numéro d’acrobatie et présente un numéro de dressage de poneys.

A 16 ans, bon sang ne saurait mentir, il est attiré par le fil d’archal, avec comme père d'élève Luis Munoz puis Manolo dos Santos. C'est en 1978 qu'il présente son un numéro de Fil-de-fériste,  dans un premier temps lors des tournées familiales, puis dans des cabarets et des music-halls. Pensionnaire pendant 16 ans chez  Roncalli, il démontre qu’il est devenu un des plus brillants  fil-de-féristes de sa génération. Son élégance raffinée fait merveille en frac blanc ou en tenue espagnole. Bondissant, courant, sautant; il marche sur son fil avec un aisance déconcertante. Il tourne avec facilité un saut périlleux arrière mais aussi avant.

 

Reconnu Meilleur Artiste de Cirque Français il reçoit le Grand Prix National du Cirque et est  par deux fois invité, en 1985 et 1996, au Festival International du Cirque de Monte-Carlo.

En 1999 avec ses cousins, il reprend le flambeau des productions Bouglione au Cirque hiver de Paris en proposant le spectacle Salto, dont il assure aussi la direction artistique.

En 2001 dans la production Trapèze, Joseph Jacques Bouglione présente pour la dernière fois son numéro de fil-de-fériste tout en assurant toujours la mise en piste.

En 2003 il présente, on n’est pas le fils d’Emilien pour rien, une poste avec huit chevaux. Puis en 2005 c'est la cavalerie Bouglione en liberté qu'il propose enfin l’année suivante un numéro de haute-école.

Aujourd’hui, retiré des pistes et fort de son expérience, Joseph Bouglione est devenu le Directeur artistique incontestable des productions Bouglione, assurant la mise en piste, la régie technique (lumière et son), le choix des musiques, la composition de l’orchestre, et le recrutement des artistes, allant jusqu’à esquisser les costumes des spectacles, et quand il le peut il aime aussi renforcer la section cuivre en tant que trompettiste dans l’orchestre Bouglione.

Hyperactif Joseph Bouglione est un artiste créateur qui porte avec bonheur ce prénom si chéri chez les Bouglione...

#josephbouglione

Commenter cet article