Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Réseau 360° réhabilite les scènes circulaires

Publié le 31 Janvier 2017 par cirk75 in Bâtiments

Le cirque traditionnel se donne une piste circulaire généralement de 13 m de diamètre conçue à l’origine pour les animaux car n’oublions pas le cirque commence à cheval. Mais il n’y a pas que les arts de la piste qui utilisent l’espace circulaire, d’autres modes de spectacle comme le théâtre,  l’opéra… en sont friand aussi.

Depuis quelques temps un groupement nommé "Réseau International de Lieux Artistiques Circulaires" ou plus simplement "Le réseau 360°"  rassemble une douzaine de salles de spectacles à travers le monde où les artistes jouent sur un espace circulaire. L'objectif de cette association est d'imaginer des événements adaptés à la configuration circulaire de ces lieux.

Recensser les espaces circulaires, cette idée est apparue en 2005 suite à une visite au cirque de Chalons-en- Champagne (voir blog02/10/2014) du metteur en scène, scénographe, auteur dramatique, acteur et cinéaste québécois Robert Lepage

Cette idée est reprise par Philippe Bachman, le directeur de "La Comète" Scène nationale de Chalons-en-Champagne, qui dans un premier temps va effectuer un inventaire des lieux ronds en Europe et, constate de nombreuses salles ayant cette particularité comme :

-en Croatie, le pavillon Mestrovic à Zagreb,

-au Danemark, l’Østre Gasværk Teater à Copenhague,

-en Angleterre l’ancienne rotonde ferroviaire Roundhouse à Londres,

-en Espagne, le Teatro Circo Price à Madrid.

-en Italie, le célèbre Piccolo Teatro de Milan,

-aux Pays-Bas le Westergasfabriek d’Amsterdam,

-en Suède d’anciens gazomètres, comme  à Gävle (le Stora et Lilla Gasklockan) ou à Stockholm (les gazomètres de Hjorthage).

-en France : les Cirque de Châlons-en-Champagne, Jules-Verne d’Amiens (voir blog09/05/2011), le Cirque-Théâtre d’Elbeuf (voir blog08/02/2016), et la Coupole de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne),

- au Québec (voir blog18/09/2013), à Montréal, construit en 2004.

Parmi ces lieux circulaires, ne sont pas inscrits les cirques de l'ancien bloc soviétique encore utilisés (voir blogs 11&12/09/2011) ou ceux en disgrâce et qui ne sont plus utilisés (voir blog07/05/2014), car ne faisant pas partie du Réseau 360°.

Suite à cet inventaire, six directeurs (Marcus Davey, Pere Pinyol, Peder Bjurman, Pia Jette Hansen, Gaella Gottwald et Philippe Bachman) ont décidé de se rapprocher pour créer cette structure afin de valoriser ces lieux circulaires de spectacle vivant.

Et par une charte signée, ils s’engagent à "sensibiliser le public et les artistes à l’originalité de ces lieux, à stimuler la création d’un répertoire propre à ces salles circulaires, à échanger sur les particularités".

A ce jour deux créateurs ont, jusqu’à présent, accepté de relever le défi : Bobby Mc Ferrin, venu en avril 2012au Cirque de Châlons-en-Champagne. Et Robert Lepage, qui s’est jeté sans hésiter dans une tétralogie, dont le premier volet a été présenté en décembre dernier au Cirque de Chalons, avant de poursuivre sa tournée à Lyon, Amiens, Londres et Paris.

 

Ce Réseau 360° un moyen supplémentaire de conserver le patrimoine des cirques en dur (voir blogs02/12/2010 & 10/09/2011) témoin du XIX° époque où le cirque était un art majeur et peut être aussi d'aider à redéfinir celui de la ville de Valencienne (voir blog21/12/2014).

Commenter cet article