Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

La genèse du Festival Mondial du Cirque de Demain

Publié le 26 Janvier 2017 par cirk75 in Festivals

Comme l’appellation "Bourses Louis Merlin" n’est pas très, comme on dirait aujourd’hui, vendeur, à partir de la 3ème édition le comité d’organisation lui préfère le nom de "Cirque de Demain", montrant qu’il s’agit d’une manifestation s’adressant à des jeunes artistes, de 25 ans au plus.

Par contre sont conservées pour les 20 premières éditions "les Bourses Louis Merlin", remises aux artistes français

Côté trésorerie cette manifestation sera pendant les 5 premières années, aidée financièrement par La Piste qui ensuite sera remboursée. Et c’est grâce à cette aide que le Cirque de Demain va se développer.

Pour la 3ème édition la manifestation se déroule 26 Juin 1979, sous le chapiteau du Cirque à l'Ancienne situé dans le Jardin d'Acclimatation.
Le jury cette année présidé par Jacques Fabbri comprend, entre autres, deux figures légendaires du cirque français : Joseph Bouglione et Alexis Gruss Sr. (voir blog19/12/2011)

Parmi les lauréats de l’édition de 1979, un petit jeune, aujourd'hui directeur du Cirque Arlette Gruss, Gilbert Gruss (voir blog14/03/2011) propose les panthères de sa mère Arlette(voir blog25/09/2016).

Autres artistes qui vont avoir une belle carrière : Les Alexis Brothers (main à main). Ils ont à l'époque 11 et 13 ans et pèsent à eux deux moins de soixante-dix kilos. Depuis, ils ont pris du muscle et du poids et, après avoir foulé la piste chez Ringling Bros. and Barnum & Bailey, du  Big Apple Circus, ainsi que du Cirque du Soleil dans le spectacle Saltimbanco, ils recevront en 1990 un Clown d’Argent.

Pour la 4ème manifestation, se tenant les 29 novembre et 1er décembre 1980 toujours sous le chapiteau du  Cirque à l'Ancienne dressé à l’intérieur des anciens Abattoirs de Vaugirard, sont en compétition 30 numéros sont en compétition et représentent 13 pays différents. Pour la première fois la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Bulgarie et l'Egypte ont envoyé des numéros.

Le jury comprend notamment : Jacques Tati (voir blog08/10/2011), Jacques Fabbri, Pierre Tchernia (voir blog09/10/2016) et Claire Motte, danseuse étoile de l’Opéra de Paris. 

Pour le 5ème festival, la compétition se déroule du vendredi 27 au dimanche 29 novembre 1981, en province à Chartres sous le chapiteau Jean Richard. Quant au Gala de remise des Bourses il a lieu le mercredi 2 décembre sous le chapiteau du Cirque à l'Ancienne, toujours situé à l’intérieur des anciens Abattoirs Vaugirard.

L’année 1981 marque un véritable tournant dans l'histoire du Festival. Non seulement pour la première fois, des artistes de Chine, de Corée, de Cuba et d'Australie participent au Cirque de Demain (34 numéros et 11 pays sont en compétition) mais avec l'autorisation de Savignac (voir blog26/03/2011) les organisateurs adoptent son Clown créé pour la Semaine du cirque, comme emblème du Festival. Il le restera jusqu’en 2006.

Parmi les lauréats notons Martine Gruss, la sœur d’Alexis Gruss Jr. (voir blog )qui réalise pour la 1ère fois dans l’histoire du cirque le numéro de La Poste ou du Courrier de Saint-Pétersbourg avec 9 chevaux. Autre lauréat un certain Alain André alias Petit Gougou (voir blog14/10/2015) l'actuel M. Loyal du Festival International de Monte Carlo.

Ce festival a pris son envol, il est reconnu par la profession en France comme à l’international.

Dominique Mauclair son président fondateur (voir blog21/01/2017) avait l'habitude d'indiquer comme pour Picasso le "Cirque de Demain" il a eu plusieurs périodes :

         -une période rose, celle d’incubation où pendant les trois premiers festivals, les organisateurs ont patiemment recherché la bonne formule,

         -une période bleue comme le bleu de la toile du Cirque à l’ancienne, autrement dit l’adolescence,

         -une période or, celle où le festival fut accueilli dans le somptueux écrin du cirque d’Hiver de Paris.

 

A suivre….  

#cirquededamain

Commenter cet article