Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

La Route du Bonheur (Saluti e baci) 1953

Publié le 19 Novembre 2016 par cirk75 in Cinéma

Qu’est-ce qui peut bien attirer un circophile dans ce film franco-italien réalisé par Maurice Labro et Giorgio Simonelli ?

Peu de chose, mais cette œuvre cinématographique rappelle simplement qu’après-guerre et pendant quelques années la radio et le cirque ont fait piste commune (voir blogs20/11/2011, 16/01/2015 & 28/06/2015).

L’histoire que relate ce film se passe dans un petit village en Italie, où sous le chapiteau d’un cirque itinérant, se déroule une émission radiodiffusée. L’animateur Carlo Mastelli, sur le point d'être licencié s'il n'arrive à trouver une idée nouvelle, à la demande de Marina la jeune institutrice, lance un appel à tous "ses chers auditeurs" pour qu’ils envoient des cartes postales à Tonino, un jeune élève du village en grande précarité. Des artistes et des célébrités, vont être nombreux à répondre à cette demande... ce qui non seulement rendra Tonino heureux, mais dopera aussi l’audience et sauvera l’emploi de l’animateur radiophonique.

Dans ce film, est-ce un pressentiment ?  Ce sont les artistes de la chanson qui se mobilisent en masse, une sorte de tournée des Enfoirés avant l’heure et bien avant Les Restos du Cœur de Coluche...

Parmi les belles voix poussant la note, un certain nombre et non des moindres ont foulé la piste aux étoiles; Luis Mariano chez Pinder (voir blog15/05/2011), Georges Guétary chez Bouglione (voir blog18/12/2010) ou André Claveau au Radio-Circus. On voit aussi quelques comédiens ayant aussi arpenté la piste magique tel Christian Duvaleix (voirblog 14/12/2010) qui a été le partenaire de Buster Keaton au cirque Medrano et qui faisait partie des Branquignols lors de la tournée de 1952 du Cirque Bureau (voir blog04/03/2015). Clément Duhour (voir blog22/03/2015) metteur en scène du film  "Les 3 font ta paire" tourné sur la piste de Medrano, fait aussi une apparition dans le rôle du docteur de Blaize.

Une comédie charmante pleine d'artistes comme on en tournait à cette époque et  pour nostalgiques des années 50 et 60 

Film qui se regarde vraiment sans prise de tête.

#laroutedubonheur

Commenter cet article