Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

John Bill Ricketts, père du cirque en Amérique du Nord (1769-1800)

Publié le 16 Novembre 2016 par cirk75 in Franc-Maçonnerie, cirques étrangers

Lorsque l’on évoque les arts de la piste aux Etats Unis, trois noms viennent spontanément à l’esprit, Barnum (voir blog01/04/2015) Bailey (voir blog04/04/2015) et Rigling (voir blog 23/04/2012). Mais aucun n’est à l’origine du cirque américain, en effet c’est un écossais John William Ricketts dit John Bill Ricketts, qui peut en revendiquer le titre de fondateur du cirque sur le continent nord-américain.

Avant de fouler le sol américain, John Bill Rickets, débute à l'âge de 17 comme élève de l’écuyer Charles Hughes l’un des fondateurs du Royal Circus à Londres. Quelques années plus tard, après la déconfiture de son mentor, on le retrouve à l'Amphithéâtre équestre de Jones à Whitechapel où il propose un double numéro de cavalier et de clown.

En 1792 il s’embarque pour Philadelphie - rappelons  qu’à cette époque Philadelphie est la capitale de la jeune fédération - où il va reproduire au départ les spectacles qu’il avait vus en Angleterre.

Puis il ouvre le 3 avril 1793 à New-York un cirque, à l’angle de Market Street et de la 12ème avenue. Arène à ciel ouvert l’établissement permet à 800 spectateurs de prendre place autour d’un manège circulaire de 42 pieds (environ 14m). Au départ sa troupe est modeste et comprend outre Ricketts, son jeune frère Francis acrobate, le Signor Spinacuta danseur de corde, et le clown McDonald. Le succès est immédiat et parmi les spectateurs on note les 22 avril 1793 et ​​24 janvier 1797 un dénommé Georges Washington. Ce dernier est un farouche partisan de Ricketts, peut-être parce ce dernier est son maître en équitation et que comme bon nombre de directeurs de cirque, du moins à cette époque (voir blog11/02/2011), tous deux appartiennent à une Loge maçonnique. 

Suite à cette réussite John Bill Ricketts va organiser une tournée passant notamment par la Caroline du nord, la Virginie, le Maryland, la Nouvelle-Angleterre avant de retourner à New-York et à Philadelphie où le 19 octobre 1795 il ouvre un splendide cirque à Chestnut Street le Ricketts' Art Pantheon and Amphitheatre.  Bâtiment couvert et circulaire de 30m de diamètre, érigé sur le principe des cirques anglais avec un toit conique de 15 m de haut, comportant aussi en plus de la piste une scène pour les pantomimes, spectacle très en vogue à cette époque (voir blog01/09/2011) et pouvant accueillir 1 300 spectateurs.  Quelques temps plus tard à leur tour les bostoniens vont découvrir les charmes des arts de la piste grâce au Ricketts’ Equestrian Pantheon. Mais la gloire sera de courte durée car dès 1796, il devra affronter la concurrence d’un nouveau venu Philip Lailson, un écuyer suédois, qui sera à l’origine des parades dans les rues lui permettant d’acquérir une grande notoriété.

En 1797, une troupe dirigée par son frère Francis, donne le 5 septembre à Montréal et près de 200 ans avant le Cirque du Soleil, le premier spectacle cirque au Canada. Là aussi les spectateurs n’en croient pas leurs yeux devant de telles prouesses équestres et même certains y trouvent quelques incantations magiques ou surnaturelles. Ricketts remporte à Montréal un tel succès qu’il y passe tout l’hiver et va y construire un cirque moderne en pierre. Au printemps 1798, la compagnie se rend à Québec où elle présente pendant deux mois un spectacle avant de retourner à Montréal puis aux Etats-Unis.

Enfin comme beaucoup de confrères européens ses installations sont victimes de plusieurs incendies. Décourager, il quitte en 1800 les Etats-Unis, son bateau est capturé par des pirates français. Libéré il s’embarque à nouveau pour l’Angleterre mais son navire fait naufrage et John Bill Ricketts coule avec tous ses biens, il venait de fêter son 30ème anniversaire.  Sa mort a été enregistrée par sa mère en 1802 devant le tribunal de la prérogative de Canterbury.

John Bill Ricketts un des concepteurs du cirque qui comme Astley (voir blog07/06/2015) ou Franconi (voir blog08/06/2015) a laissé son marque dans l’histoire mondial de la piste.

#johnbillricketts

Commenter cet article