Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

C’est aussi la rentrée scolaire circassienne

Publié le 10 Septembre 2016 par cirk75 in Formation

Il n'existe pas de conditions d'accès strictement définies pour être artiste de cirque. Pendant longtemps, la formation s'est faite dans le cadre familial et auprès d'un père d'élève. Aujourd'hui, on peut devenir artiste de cirque sans avoir grandi dans le milieu circassien. Quelques écoles spécialisées préparent à des diplômes reconnus par les ministères de la Culture et de l'Éducation. Cependant, ce métier reposant sur la maîtrise des mouvements du corps, il est recommandé de s'entraîner le plus tôt possible. Des cours de danse ou de gymnastique, par exemple, sont particulièrement bénéfiques. On peut aussi s'initier aux métiers du cirque quelques heures par semaine ou lors de stages, pendant les vacances, dans des ateliers dont beaucoup sont agréés par la Fédération française des écoles du cirque.

Aussi comme toutes les écoles, celles du cirque (voir blog06/01/2011) ont fait dernièrement leur rentrée, et c’est pour la plupart le moment où les aspirants circassiens doivent faire la preuve de leurs talents pour être accueillis dans les plus prestigieuses à savoir l’Académie Fratellini (voir blog24/01/2012) à Saint-Denis ou le Centre national des Arts du Cirque de Chalon-en-Champagne (voir blog10/11/2015). Ce centre étant par ailleurs associé avec l'Ecole Nationale des Arts du Cirque (Enarc) de Rosny-sous-Bois.

En parallèle, la Fédération française des Ecoles de Cirque reconnait plusieurs centres de formation professionnelle préparant aussi au métier d’artiste de cirque. Citons par exemple "Arc-en-cirque" à Chambéry, "Balthazar" à Montpellier, "Piste d’Azur" à Roquette-sur-Siagne, "Le Lido" à Toulouse (voir blog10/10/2013), le "Centre régional des arts du cirque" de Lomme ou "Le Samovar" à Bagnolet (voir blog24/02/2014)…

En France seules 2 écoles (Fratellini et le CNAC) sont habilitées à délivrer le Diplôme National Supérieur Professionnel d’Artiste de Cirque équivalent à une licence universitaire (diplôme de niveau II).

Ce diplôme d'une durée d’étude de 3 années repose essentiellement sur un programme pédagogique composé d’enseignements collectifs et individuels accordant une large place à la recherche et à la création artistique. Cette formation en apprentissage, permet d’allier acquisition de connaissances et de compétences qui sont mises en pratique lors des temps professionnels, dans le but de préparer à la réalité du métier d’artiste de cirque..

Rappelons aussi que les lycéens passionnés d'art et de cirque peuvent choisir pour le Bac deux types d'option cirque. Une option dite lourde en série L et une option facultative art du cirque.

L’option lourde "Arts du cirque" commence dès la seconde, sur une durée hebdomadaire de 6 heures. Le lycéen qui choisit cette option est dispensé de suivre les deux enseignements d'exploration obligatoires. Le reste du programme est identique à celui des autres classes de seconde.

Par contre l'option facultative Arts du Cirque est évaluée au Baccalauréat en tant qu'activité spécifique de l'option facultative EPS.

Artistes de cirque, une orientation professionnelle qui attire de plus en plus les jeunes générations, car porteuse de voyages et de découvertes... alors à y réfléchir pour celles et ceux qui sont fascinés par la piste aux étoiles.. quitte à déplaire à M. Wauquiez, le Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui pense que ces formations "fantaisistes ne débouchent sur aucun vrais jobs".

#ecoledecirque

Commenter cet article