Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Phia Ménard ou Philippe Ménard, l’artiste qui a changé de sexe !

Publié le 17 Juin 2016 par cirk75 in Nouveau-Cirque

Phia Ménard ou Philippe Ménard, l’artiste qui a changé de sexe !

Philippe Ménard est né à Nantes en 1971, son père travaillait au chantier naval de la ville et sa mère était couturière. Son enfance était celle d’un fils d’ouvrier, un milieu solidaire mais qui ne fréquentait pas l’art. Philippe jouait avec les filles comme avec les garçons, mais dès l’âge de 10 ans, il est dans l’impossibilité de savoir s’il est homme ou femme.

Artiste hors norme, il/elle découvre à l’âge de 19 ans le jonglage et le pratique des heures par jour comme hypnotisée voire lobotomisée par le mouvement des balles. Il/Elle intègre jusqu’en 2003 la "compagnie de Jérôme Thomas" ce qui ne l’empêche pas de suivre une formation pluridisciplinaire et s’initie au théâtre et à la pantomime. Une rencontre en 1997 avec le chorégraphe Hervé Diasnas lui permet aussi d’évoluer dans le monde de la danse contemporaine.

Phia Ménard ou Philippe Ménard, l’artiste qui a changé de sexe !

En 1998 il/elle crée la "Compagnie Non Nova" avec l'envie de porter un regard différent sur l'appréhension de la jonglerie, de son traitement scénique et dramaturgique. Ce collectif regroupe autour des projets pluridisciplinaires de Philippe/Phia Ménard, qui en assure la direction artistique, des artistes, techniciens, penseurs d'horizons et d'expériences divers.

Ressentant les difficultés d’être dans un monde qui préconise l’assimilation plus que la différence, Philippe décide en 2010 de congeler sa vie de garçon en devenant Phia Ménard. Même si Philippe reste son nom d’état civil, avant il était travesti en artiste homme maintenant elle est devenue une artiste transsexuelle. Ses spectacles présentés en France comme à l’étranger jonglent le plus souvent sur le changement d’identité. Spectaculaires, troublants et sensibles, sinon bouleversants, ces performances utilisant comme éléments l’air comme dans "l’Après-midi d’un foehn", ou "Vortex" ou la glace dans "P.P.P." ou "Black Monodie" font un carton, les critiques sont élogieuses et de spectateurs ravis,..

Phia Ménard ou Philippe Ménard, l’artiste qui a changé de sexe !

Phia Ménard véritable artiste créatrice n’est nullement une circassienne, c’est plutôt une exploratrice du spectacle vivant rétive aux catalogages, et qui entre tout de même, il faut le dire, plus dans la casse "danse" que dans celle des "arts de la piste".

Alors pourquoi le Ministère de la Culture et de la Communication depuis plusieurs années lui attribue des aides et subventions pris sur les fonds destinés au cirque qui sont quatre fois nombreux que ceux alloués à la danse, et non sur ceux de cette dernière catégorie?

Incompréhensible selon moi, mais peut être avez-vous la réponse aussi éclairez ma lanterne?

#phiamenard

Commenter cet article