Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

665 000 euros alloués au cirque et, 2 640 000 euros pour la danse

Publié le 12 Juin 2016 par cirk75 in Economie

665 000 euros alloués au cirque et,  2 640 000 euros pour la danse

Le lundi 6 juin, le ministère de la Culture et de la Communication, a annoncé un renforcement des dispositis de soutien aux secteurs de la danse et des arts du cirque, mesures existant depuis près de trente ans. La direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles de la rue de Valois, souhaite ainsi renforcer la place des artistes de la danse et du cirque en France, notamment des plus jeunes, en favorisant la rencontre entre leurs projets et les publics les plus larges tout en soutenant leur rayonnement à l’international.

Ces nouvelles mesures en faveur de la danse et du cirque visent notamment :

- à renforcer la création en soutenant l’indépendance artistique,

- mieux ancrer la présence des artistes dans tous les territoires,

- conforter la diffusion du cirque et de la danse,

- donner leur place aux jeunes artistes et conforter nos filières de formation.

665 000 euros alloués au cirque et,  2 640 000 euros pour la danse

Concernant le cirque, ce dispositif d’accompagnement concerne principalement cinq compagnies privées : "Le cirque Plume" (voir blog13/06/2016), "le collectif XY" (voir blog16/06/2016), "Phia Ménard" (voir blog17/06/2016), "Mathurin Bolze" (voir blog15/06/2016) et "Les Colporteurs" (voir blog14/06/2106). On indique par ailleurs que plusieurs autres compagnies pourront voir leurs subventions réévaluées. Les arts de la piste, bel euphémisme pour désigner essentiellement le "nouveau cirque", seul bénéficiaire en 2016 de 665 000 € de crédits nouveaux.

De plus en 2017 il est également envisagé de mieux soutenir les pôles nationaux des arts du cirque (PNAC) qui participent activement à la production et à la diffusion des arts de la piste.

Par essence le cirque est nomade, aussi, pour mieux soutenir sa diffusion, les aides à l’itinérance du cirque contemporain sont renforcées en 2016. Mais cette itinérance est souvent freinée, faute d’emplacements car il est parfois difficile d’implanter un chapiteau au cœur des villes. Et cette difficulté est actuellement cruciale pour les cirques de famille.

S’agissant des cirques de famille, une réflexion est par ailleurs en cours pour envisager une mission interministérielle chargée de traiter ces questions, mais aussi d’autres sujets qui dépassent le champ des compétences du seul ministère de la Culture.

Comme nous le voyons le Ministère de la Culture et de la Communication propose une enveloppe globale de 3 millions d’euros à partager entre danse et cirque, selon la répartition suivante: 2,64 millions d’euros pour le secteur chorégraphique et pour 12 compagnies. Quant aux arts du cirque ils n’auront droit qu’à 665 000 € versés essentiellement à 5 compagnies privées déjà largement subventionnées. Et pour le cirque familial ou traditionnel pas grand-chose en vue si ce n’est une mission interministérielle va être créée pour réfléchir.

Étonnant non de ranger cirque et danse dans la même enveloppe d'aide ! Est-ce à dire que ces deux disciplines sont similaires? Est-ce le côté chorégraphique qui les rassemble? A vous de juger!

On voit bien à travers cette répartition quelles sont les priorités des pouvoirs publics en cette année préélectorale où, il leur semble qu’il faut caresser dans le sens du poil certains artistes pour qu’ils votent le mieux possible en 2017 !

#3millionspourdanseetcirque

Commenter cet article