Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Cinémonde Circus

Publié le 18 Mars 2016 par cirk75 in Cirques d'hier

Le Cinémonde Circus

Comme beaucoup d’illustres familles circassiennes, les Prin (également quelques fois orthographié Prein) succombent pour leur tournée 1951 aux sirènes publicitaires en devenant le "Cinémonde Circus". Il faut dire qu’ils ne sont pas les premiers à croire aux vertus de la gestion publicitaire. Avant eux, les Beautour avec le "ça-va-seul-circus" (voir blog16/05/2014) et mêmes les Gruss y ont plus que tâté car à partir de 1949 avec leur Radio-Circus (voir blog16/01/2015) fortement financé par la société L’Oréal, ils obtiennent à chaque ville étape des "bourrées". Il faut dire que la présence d’une station de radiophonique à cette époque Radio-Luxembourg (future RTL) comme partenaire des Gruss a beaucoup aidée au succès. Et ne parlons pas des cirques Spirou (voir blog24/09/2013), Tintin ou Pif…

Le Cinémonde Circus

Mais revenons aux Prin et rappelons que Cinémonde était un célèbre hebdomadaire sur le cinéma qui de 1928 à 1971 a couvert largement l'actualité cinématographique. Aux débuts des années 50 ce magazine eu l’idée d’accoler son image à celle d’une piste ronde, d’où le "Cinémonde Circus". Et pour allier cirque et cinéma en plus des numéros de cirque traditionnel à chaque ville étape, on élisait au cours de la représentation: "Miss Cinémonde, Ville de..." après avoir projeté un film tourné avec de jeunes starlettes locales espérant devenir les vedettes de demain, ce qui permettait d’attirer des jeunes déjà à cette époque avides de gloire et persuadées qu’elles pourraient faire une brillante carrière dans le 7ème art.

Notons que le "Cinémonde Circus" était doté d’un camion "Développeuse universelle", lui permettant en un temps record, du moins à cette époque, d'offrir le soir même et lors de la représentation, le film tourné l’après-midi avec bien entendu sur l’écran les vedettes locales.

Cependant l'expérience ne répondit pas aux attentes de la Prins et fut de courte durée. Et c’est ainsi qu’en 1952 ils reprirent leur nom pour offrir un spectacle présenté presque exclusivement par des membres de la famille sous l’enseigne du "Cirque-Ménagerie Prin". Mais en 1953 ils changèrent de nouveau leur fusil d’épaule et furent à l’origine d’une autre grande histoire avec radio-Luxembourg : le Radio-Théâtre mais ceci est une autre histoire et déjà comptée (voir blog28/11/2010).

#cinemondecircus

Commenter cet article