Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les frères Spiessert, les fils de M. Charles

Publié le 13 Janvier 2016 par cirk75 in Personnalités

Les frères Spiessert, les fils de M. Charles

Avec la mort le 27 décembre 2015 à l'âge de 87 ans de Willy Spiessert, fils cadet de Charles Spiessert (voir blog24/06/2015), c’est tout un pan de l’histoire du Cirque Pinder qui se referme définitivement, même si en 1971 avec le décès de M. Charles l’épopée Spiessert commencée en 1928, avait pris fin lors de la vente au comédien Jean Richard (voir blog12/12/2011) de ce cirque légendaire.

Mais reprenons au début. Suite au mariage entre Charles Spiessert et Henriette Bonin, dont la sœur Eva avait épousé Roger Spessardy (voir blog23/08/2015) le frère de M. Charles, naissent 4 garçons, dont trois survivront : l’ainé Jimmy (1923-1991) prénommé James, Charles, César, le cadet Willy, Maurice et Yves (1929-2015), enfin le benjamin né en 1933 Serge, Louis et Robert. Si les 3 frères avaient un emploi au cirque Pinder, on les voyait bien dans les années 50-60 caracoler sur leurs chevaux lors de la parade avec les chars et les animaux, mais ce n'était avec des fonctions de responsables tant au niveau de la gestion ou de la composition des spectacles et des tournées.

Les frères Spiessert, les fils de M. Charles

Si James, était après l’élimination de Roger Spessardy par M. Charles parait-il, son successeur désigné - il avait suivi des études dans ce sens - dans la réalité il en fut tout autre. Il ne put jamais mettre ses idées en pratique tant son père se sentait investi et patron à 100% de son cirque. Il travailla bien comme M. Loyal, présentant avec l’aide de Sacha Houcke Sénior la cavalerie Pinder, puis vers la fin des années 60 il fut chargé de la permanence administrative en l’absence de son père. Mais avec le sentiment d’une totale incompréhension de la part du paternel, au fond de lui-même ce n’était la piste qui intéressait l'aîné des Spiessert mais l’écran, il souhaitait travailler dans le cinéma, mais là aussi M. Charles ne fit rien pour l’aider.

Willy de son côté organisait la tournée, déterminait les étapes, négociait avec les municipalités les emplacements et s’occupait des convois. Comme son frère Serge il participa aux numéros de cavalerie à l’époque des 3 pistes, il fit même une tentative avec les fauves. Mais la vocation artistique n’était pas leur fort. Les trois frères Spiessert demeurèrent dans l’entreprise jusqu’à son terme, James en retrait au siège social et Willy et Serge en tournée.

Et si dès la tournée 67 leur portraits apparaissaient avec celui de leurs parents page 3 du programme papier, cela ne voulait nullement indiquer qu’ils étaient associés à la gestion de cirque, car si Charles Spiessert fut un grand directeur de cirque, son management très autoritaire et sans partage ont fait que dans la réalité il n’a pas su mettre entre les mains de ses fils tous les éléments et toutes les cartes nécessaires pour faire perdurer cette entreprise familiale.

Mais M. Charles voulait-il vraiment transmettre à ses enfants une partie de son pouvoir , comme ont pu le faire d'autres familles circassiennes?

A chacun de se faire son opinion !

Commenter cet article