Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les 4 plaques de Chocolat

Publié le 3 Février 2016 par cirk75 in Clowns

Rafaël dit de Leios, ou Patodos voire ou Padilla (son véritable nom nous est inconnu) autrement dit le clown Chocolat, inventeur avec son partenaire Foottit de la comédie clownesque (voir blogs voir blogs 11 & 12/02/2012), vient de recevoir 99 ans après sa mort un large hommage à travers un film retraçant plus ou moins sa vie. Et en plus du film éponyme de Roschdy Zem, 4 plaques murales ont été en ce début d’année dévoilées, retraçant aussi 4 moments clefs de sa vie.

Les 4 plaques de Chocolat

La première plaque située à Paris aux 251 rue Saint-Honoré sur l’emplacement où se trouvaient les bâtiments du Nouveau Cirque (voir blog08/12/2010), devenu depuis un hôtel, a été dévoilée le 20 janvier par la Maire de Paris. Cette dernière a rendu un vibrant hommage au premier artiste noir français, ainsi surnommé en raison de la couleur de sa peau.

Les 4 plaques de Chocolat

La deuxième plaque a été inaugurée en Espagne à Bilbao deux jours plus tard en le 22 janvier par le Maire et est apposée sur les quais où Chocolat débarqua esclave venant de La Havane.

La troisième plaque divulguée 29 janvier se trouve 19 Rue Georges Bonnac, à Bordeaux, et rappelle qu’en un dimanche pluvieux du 4 novembre 1917, à l'âge de 49 ans Chocolat est décédé vers 10 h 30 du matin, au 43 de la rue Saint-Sernin.

Les 4 plaques de Chocolat

Enfin le 6 février une quatrième et dernière plaque sera dévoilée au cimetière protestant de Bordeaux où fut enterré Rafaël, dans le carré M, rangée 7, numéro 21 autrement dit dans la fosse commune réservée aux indigents. Aujourd’hui sa "tombe" est intégrée dans un parcours historique mis en place par le Conservateur de ce cimetière et une allée porte également le nom de cet artiste.

Ce dernier hommage est dû à l'initiative des "Amis du clown Chocolat" dont la marraine est la comédienne Firmine Richard.

Leclonwnchocolat

Commenter cet article