Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Une fête à Singapour chez Amar

Publié le 23 Décembre 2015 par cirk75 in pantomime

Une fête à Singapour chez Amar

En sous-titre, de ce spectacle de 1935, la publicité du plus beau cirque de France mentionnait "Une fête à Singapour, L’Apothéose du Cirque".

Et pour la première fois les 4 frères Amar proposaient une féerie à grand spectacle avec décors, luxe, richesses des costumes signés par Pascaud, décors réalisés par les Etablissements Numa et lumières féeriques conçues par Pierre Roiret. Cette production était bien entendu l’occasion de présenter des animaux exotiques d’autant plus que les Amar venaient de faire l’acquisition des 15 éléphants du cirque allemand Kludsky. Rappelons qu'à cette époque ils étaient non seulement à la tête d’une importante ménagerie mais aussi possesseurs d’une cavalerie de 80 chevaux ce qui leur permettait de rivaliser avec les cirques d’outre-Rhin.

Une fête à Singapour chez Amar

"Une fête à Singapour" n’était qu’un tableau dans un programme très cirque, composé entre autres d’un Ballet Persan, des danseuses acrobatiques Dorrys & Dassy, des 4 Singalais dans leurs danses indigènes, de la troupe de sauteurs marocains les 10 Agadirs, des Zèbres, Buffles, Chameaux et Lamas présentés par le dresseur Solovitch (voir blog20/03/2013). La cavalerie était sous la chambrière de M. Gauthier, Germain Aéros le pochard acrobate faisait frémir les spectateurs avec ses traditionnelles maladresses, les célèbres clowns musicaux les Babusio captivaient le public tout comme Tay & Tys les excentriques acrobates.

Quant aux Amar, Amar Ainé présentait un troupeau composé de 16 éléphants ainsi qu’un groupe de tigres royaux et sibériens, Amar Jeune avait dressé un groupe de 10 lions sauvages de l’Atlas montré par le belluaire Testaï Damos et Amar Ali offre un beau travail avec un important groupe d’ours blancs.

Un spectacle dans la grande tradition Amar…

Une fête à Singapour chez Amar

.

Commenter cet article