Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Féerie à Bornéo chez Rancy-Carrington

Publié le 19 Décembre 2015 par cirk75 in pantomime

Féerie à Bornéo chez Rancy-Carrington

En 1979, après la déconfiture du cirque Sabine Rancy, James Carrington, associé à Claudy Renotte, un ancien maître de ballet, ayant racheté en juin 1979, le patronyme "Rancy" propose sur une idée initiale de Sabine une pantomime dénommée "Féérie à Bornéo" et oui le terme féerie est toujours très tendance chez Rancy (voir les blogs 13 & 14/12/2015) !

Féerie à Bornéo chez Rancy-Carrington

Composée de Vingt-six tableaux cette production présentée en seconde partie de programme propose à un public toujours friand d'exotisme, les fêtes organisées pour les fiançailles de la Princesse Ksatrias, auxquelles sont conviés le Maharadja Wesjas et la Maharani Sawas. Les principaux rôles de cette pantomime sont tenus par Sabine Rancy (la Maharani Sawas) , Aly Larible (le Maharadja Wesjas), James Carrington (le Cheik Triwangsa), Brigitte Carrington (la Princesse Ksatrias), Claudy Renotte (le Fakir Bhramasuz), Mario Masson (Sadko), Paolo Faïeta (l’Emir Madjapahit) puis… un peu plus tard dans la saison Roger Lanzac, les Hiawathas et les Barios....participeront à ce spectacle.

"Féerie à Bornéo" est un prétexte pour présenter des animaux exotiques avec une succession de courts numéros fort divers, où on peut voir des cracheurs de feu, des charmeurs de serpents, des montreurs d’ours, des fakirs le tout enrobé dans musique évocatrice et exotique, sans oublier la présence d’un dragon en lumière noire et un final blanc féerique.

Féerie à Bornéo chez Rancy-Carrington

Lors de ce programme Sabine Rancy (voir blog17/12/2015) reprend la chambrière et présente un étalon et une mini cavalerie par rapport à ce qu’on a connu du temps des chez Rancy. C'est une des dernières fois que la fille d’Henri et Tilly Rancy se produit sur une piste française avant de rejoindre l’Italie où avec son second mari Aly Larible elle va ouvrir un Luna-Park. Quant à James Carrington il continuera à parcourir la France jusque dans les années 1983 sous l’enseigne Rancy-Carrington, puis il louera tour-à-tour, avec l'aide de sa femme Brigitte, pour une tournée les enseignes Amar ou Jean Richard, mais dut à la fin à son tour fermer boutique.

Féerie à Bornéo chez Rancy-Carrington
Féerie à Bornéo chez Rancy-Carrington
Féerie à Bornéo chez Rancy-Carrington
Féerie à Bornéo chez Rancy-Carrington
Commenter cet article

PLANCHE 19/12/2015 18:32

bonjour ,mes petits enfants sont les arrieres petits fils de JACQUES RANCY