Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Guy Brunet alias Frisco, un auguste simple et plein d'humour

Publié le 8 Octobre 2015 par cirk75 in Clowns

Guy Brunet alias Frisco, un auguste simple et plein d'humour

Né en 1945 au Cirque European Circus car issu d'une famille de clowns, son père le célèbre "Gomina" et son oncle "Pastelli" ont fait la joie des enfants sur les pistes pendant des décennies, le futur Frisco apprend avec ses deux frères l’acrobatie, le jonglage ainsi que le trapèze. C'est avec son frère Babio et son cousin Jalapa qu'il crée son premier trio où il tient le rôle d’auguste, mais au fil des ans il va adopter le sac du clown blanc pour travailler entre autres avec l’auguste "Boboss" ou donner la réplique à l’auguste "Titi", père de Diana Moreno.

Guy Brunet alias Frisco, un auguste simple et plein d'humour

En 1990, il rentre au cirque Arlette Gruss non comme fantaisiste, mais aux services techniques, cependant la piste lui manque et l’année suivante il se produit en auguste dans un match de boxe avec comme adversaire Mathieu, puis au fil des ans, car chez Arlette Gruss le programme change chaque année, il présente avec Gilbert Gruss et André le sketch du service militaire, puis avec Pipo Jr. et Pieric il commettra dans l’entrée des ballons, ou avec les Goty il fera aussi sensation.

Il se produit aussi sur d’autres pistes, ainsi de 1986 à 1989 chez Alexandre Bouglione il est le clown blanc de son auguste fils Tony dit "Gomina Jr." en 1999 il se produit en auguste avec André au cirque Nock (voir blog06/03/2011), ou en 2000 au Kronebau de Munich.

Guy Brunet alias Frisco, un auguste simple et plein d'humour

Fils de clown, neveu de clown, frère de clown, fils de clown et clown lui-même Frisco, au maquillage dépouillé (du rouge sur le nez et du blanc sur les lèvres et les paupières), reste à ce jour une figure emblématique et marquante du Cirque Arlette Gruss où il a passé presque vingt ans. Au cours ce long bail, il a su parfaitement s’adapter à ses partenaires successifs sans oublier Michel Palmer (voir blog27/03/2015) avec qui il était très complice. De nos jours Frisco a pris un peu de recul avec la piste mais rien ne dit qu’on ne le reverra pas un jour sur la piste aux étoiles où sa "vis comica" excelle, comme par exemple dans l'entrée des tapisiers.

Commenter cet article