Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Un Circorama percutant de joie chez Medrano

Publié le 5 Juin 2015 par cirk75 in Programmes

Un Circorama percutant de joie  chez Medrano

Pour le 9ème spectacle de la saison 57-58, Jérôme Medrano (voir blog16/10/2011) avait composé un spectacle réunissant quelques grands noms du gotha de la piste. On pouvait en effet y applaudir du patronyme fort célèbre comme Fratellini, Frediani, Rancy, Renz ou Zavatta. Que du beau monde comme on dit !

Sous la dénomination Fratellini se cachait dans la réalité 3 générations de cette illustre famille. Le doyen : Albert, le dernier survivant du trio légendaire (voir blog18/05/2015), terminait le programme avec la complicité de Loriot (voir blog17/12/2014). Ses neveux, les fils de François Fratellini apparaissaient deux fois dans deux numéros différents. En fin de première partie dans un numéro d’acrobaties matinée de cocasseries sous le nom des Craddoks. Puis Kiko, Popol et Baba (voir blog25/05/2015) métamorphosés en un trio clownesque des plus réussis, animaient la fin de la seconde partie de leurs célèbres entrées avant de laisser la piste à leur oncle Albert. Enfin Stella et Henrietta, les filles de Popol et Baba complétaient le programme dans un tourbillon en patins à roulettes fantasque et fantastique sous le patronyme de Trio Beverly.

Nino Frediani, de la grande famille du même nom et neveu de l’inoubliable Beby (voir blog15/04/2012) jeune et surprenant jongleur précédait dans le filage du programme : Sabine Rancy, une des reines de la Haute-école et descendante de cette illustre famille (voir blog22/09/2011) dont le nom des chapiteaux a fleuri pendant plus de 100 ans dans les villes de France. Dany Renz son époux au destin tragique (voir blog17/06/2012) et arrière-petit-fils de la célèbre écuyère Théresa Renz, présentait un numéro de voltige et de sauts périlleux à cheval devenu depuis légendaire, qui faisait de cet intrépide jockey costumé en Robin des bois la vedette n°1 dans cette discipline.

Enfin Zavatta, ou plutôt les Zavatta Junior, Lydia, William et Willy, les enfants d’Achille (voir blog17/05/2015), musiciens, acrobates dans un cocktail musical et de danses acrobatiques montraient aussi toute l’étendue de leur talent et illustraient que quand on est enfants de la balle, la piste est une seconde maison, non une seconde caravane.

Le spectacle présenté par le comédien et chansonnier Jacques Prely, mis en musique par le maestro Hubert Dewaele était complété par les caniches de Marchisio, les Craggs et leur vélo au bout d’une perche, Miss Cooky déambulait sous la coupole du cirque, un roi de l’équilibre : Felixio, un duo de main à main les Brix Brothers et Manuela & Alden danseurs acrobatiques.

Un Circorama percutant de joie  chez Medrano

Un spectacle Medrano, comme aimait dire la réclame de cette époque, et comme Jérôme savait les concocter… Dernier point pour ceux qui s’en souviennent c’est du 21 février au 27 mars 1958 qu’on put applaudir ces artistes.

Commenter cet article