Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Musée du Cirque Medrano de Paris

Publié le 22 Juin 2015 par cirk75 in Cirques d'hier

Le Musée du Cirque Medrano de Paris

A la demande de Jérôme Medrano (voir blog16/10/2011) Maître Maurice Thomas-Moret, notaire de profession et grand collectionneur en arts de la piste (voir blog28/03/2013) avait rassemblé en 1932 de sa collection personnelle des tableaux, des gravures, des photos, des affiches, des documents concernant le cirque, ses artistes et leur histoire dans une salle spécialement aménagée dans le cirque du bd. Rochechouart à Paris. Ce musée, dont l’ouverture se fit un mardi 18 avril 1933, devait proposer des expositions à thème dont une des premières, se rapportait aux Ménageries réunissant non seulement des documents picturaux et littéraires sur l’histoire du dressage avec aussi de très nombreux documents et très intéressants panoramas des jardins et parcs zoologiques et de présentation des animaux au cirque.

Le Musée du Cirque Medrano de Paris

Ce musée souleva même l’intérêt de M. Emile Bollaert le Directeur Général des Beaux-Arts qui lors de sa visite à inaugura le Livre d’Or en y écrivant : « En ouvrant cet album, je suis particulièrement heureux de rendre hommage au cirque en général, au Cirque Medrano en particulier, et aux artistes qui l’ont illustré ».

Pour la seconde saison, le Musée Medrano proposera la collection d’un autre érudit et collectionneur averti en matière de cirque, M. Paul Prouté, célèbre galeriste installée rue de Seine à Paris, sur le thème « Le cirque et les spectacles forains ».

Jérôme Medrano, était non seulement un grand directeur de cirque, mais il savait aussi dépasser le cadre strict du spectacle en étant non seulement à l’origine de ce musée, mais aussi d’une radio : « Radio Medrano » qui diffusait chaque lundi soir de 20h30 à 21h00 sur radio L-L et Radio Toulouse d’un studio situé dans le cirque une chronique circassienne et d’un Club des Amis de Medrano dont l’objet était d’offrir au jeune public des leçons de culture physique, d’équitation voire de danse. En quelque sorte une école du cirque avant l’heure.

Commenter cet article